Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/04/2010

Retour sur : Greffe d'olivier, les secrets d'honoré dévoilés

102_3144.JPGLorsque Honoré Druillon vous parle d'oliviers, il en connaît un rayon. Il l'a prouvé lors de la récente manifestation co-organisée par l'association Promolive et le comité de quartier de Ventabren. Avec une parfaite maîtrise du geste et du langage, il a expliqué la technique de la greffe dite à la plaque, plus connue sous le nom de fenêtre.

Au coeur de son immense parcelle comprenant plus de soixante dix oliviers, un groupe d'une vingtaine d'intéressés s'est réuni pour écouter et surtout regarder avec attention cette technique délicate: "Le greffage se pratique au moment où l'olivier est en pleine sève, c'est à dire au mois de mai, quand la sève circule bien. C'est la condition pour bien décoller l'écorce". Et avec son couteau bien aiguisé, il passe à l'acte, avec une habilité défrisante pour les participants qui ne maitrisent pas le geste, "trois incisions en forme de I majuscule permettant d'ouvrir deux volets pour insérer le greffon".Plus facile à dire qu'à faire. Une technique qui consiste à augmenter la production et la qualité en greffant différentes variétés. La plaque dans la fenêtre, volets refermés, il ne reste plus qu'à panser et bien serrer avant une libération de la greffe quarante jours plus tard. Voilà pour le côté apprentissage.

Côté convivialité, à Ventabren l'hospitalité n'est pas un vain mot. Fougasse, apéritif et bonne humeur étaient au rendez-vous. Mais si cette belle histoire d'amour entre Honoré et l'olivier va se poursuivre, il n'en reste pas moins que tous les arbres de cet ancien directeur des hopitaux de 86 ans sont aujourd'hui greffés. Appel donc aux successeurs !

Les commentaires sont fermés.