Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


14/04/2012

Serre Paradis : A Notre-Dame, une classe prépare les petits à la maternelle

Elsa, Lou, Valentin et Axel vont bientôt avoir 3 ans. Un anniversaire qu'ils fêteront avec leurs vingt camarades de classe d'ici la fin de l'année.

Car à l'école élémentaire privée Notre Dame, on peut inscrire son enfant dès l'âge de 2 ans « Nous avons ouvert à la rentrée une classe passerelle exclusivement réservée aux enfants de deux à trois ans » explique la nouvelle directrice de l'établissement Evelyne Moncomble.

Une possibilité qui permet aux chérubins de se préparer à intégrer le premier cycle , c'est-à-dire la maternelle. La directrice ajoute : « cette classe dite passerelle porte bien son nom puisqu'elle constitue un passage en douceur entre le milieu familial et l’école maternelle, un intermédiaire entre la crèche et l'école ».

Une classe hors-contrat avec l'Etat, sous la responsabilité de l'organisme de gestion de l'enseignement catholique (OGEC) qui voit là une réelle opportunité pour les enfants « Les petits peuvent ainsi évoluer à leur rythme dans un cadre adapté à leur âge et à leurs besoins. Ils peuvent se socialiser progressivement. Nous constatons aujourd'hui, après huit mois de fonctionnement, une évolution étonnante de ces enfants » explique les responsables de l'Ogec. « Ils vont entrer l'année prochaine avec une véritable assurance car déjà ont les acclimate à leurs futurs lieux et camarades ».

regroupement.JPG

Côté pratique, ils bénéficient d'une classe et de sanitaires entièrement rénovés, d'une cour privée et d'un service de restauration adapté. « Mon fils a progressé de manière spectaculaire grâce notamment à l'encadrement et aux installations » s'enthousiasme un parent d'élève.

Moins cher qu'une place en crèche et un peu plus coûteux qu'une classe ordinaire, la section  passerelle  est est un choix pour des parents qui souhaitent un éveil et une socialisation en douceur vers l'entrée en maternelle.

Quelques places restent disponibles pour les plus rapides. Renseignements / Inscription : 04 66 26 14 34

CHANGEMENT : Nouvelles têtes

Depuis la dernière rentrée scolaire, une nouvelle directrice a pris les manettes de l'établissement. Evelyne Moncomble n'est pas inconnue dans l'enseignement catholique primaire puisqu'elle arrive de l'école Saint-Louis à Nîmes.
De son côté, Fabrice Dumas, qui fût, pendant six ans, président de l'association des parents d'élève, a été élu président de l'organisme de gestion (Ogec), remplaçant à ce poste Patrick Nouilles Degorce. Deux arrivées qui vont apporter leur lot de nouveautés...

Commentaires

C,'est en qualité d'animatrice du dispositif Passerelle initié à l'école maternelle courbet à Valdegour à Nimes,voici une dizaine d'années,que je me permets de réagir à votre article qui fait l'éloge de la scolarisation des enfants à 2ans à l'école Notre Dame à Nîmes.

Dans notre école, les enfants scolarisés à 2 ans dans la classe passerelle progressent également de façon "spectaculaire", et l'évaluation du dispositif que j'ai menée,montre que 85 pour cent de ces enfants se trouvent parmi les meilleurs élèves des classes de grande section.Aucun doute pour l'équipe enseignante ,que cette classe passerelle permet une meilleure réussite scolaire dans ce quartier socialement défavorisé .
La mairie de Nîmes (service éducation) a soutenu notre projet en investissant dans un espace adapté à ces très jeunes enfants, et en accordant des moyens humains supplémentaires.

Bravo à l'enseignement catholique du gard qui nous emboite le pas et qui réussit à ouvrir une classe(c'est à dire un poste d'enseignant rémunéré ed.nationale).

N'ayant pas eu d'ouverture de classe lors de la dernière carte scolaire,nous ne pourrons pas,à la rentrée de septembre 2012 offrir aux enfants de 2 ans du réseau ECLAIR du collège Diderot, la possibilité d'être scolarisés dans l'espace qui leur a éte construit.
RDV à la rentrée pour que l'école de la République garantisse l'égalité des chances de tous les enfants.

Écrit par : laurence fontana | 15/04/2012

Les commentaires sont fermés.