Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


28/11/2012

Ventabren - Le comité de quartier passe à la vitesse supérieure

Tendue. C'est dans cette atmosphère qu'a eu lieu une rencontre de terrain entre les responsables du comité de quartier et les techniciens et élus de la municipalité.

A l'origine de ces tensions, un imbroglio entre la prise d'initiative privée d'une famille habitant le chemin et la légitimité du comité de quartier mise à mal.

Face à se désaccord, le président du comité Jean Guiu, avait accepté l'organisation de cette réunion consistant notamment à mettre à plat la problématique de la circulation en général et de la vitesse excessive en particulier.

« Ce phénomène n'est pas nouveau et on demande depuis des années d'y remédier ». Pas nouveau certes, mais un phénomène qui s'amplifie de l'avis de tous. « Le chemin de Ventabren devient l'itinéraire bis de la route d'Uzès. Il n'arrive plus à absorber le flux particulièrement dense entre 7 heures et 9 heures le matin et dans l'autre sens le soir » explique une riveraine.

sept2012 005.JPG

Une problématique qui a comme conséquence la mise en danger des piétons et riverains. « N'oublions pas que ce chemin est très emprunté par les promeneurs et aussi par des compagnies entières de militaires » .

Contrairement à la rumeur qui avait circulé, le comité de quartier souhaite équiper le chemin de ralentisseurs « le problème concerne tout le chemin et s'il doit y avoir une intervention en ce sens, c'est tout ou rien » précise le président devant l'arrêt de bus situé à mi-chemin. Un arrêt qui pourrait d'ailleurs changer de place.

Pour autant, si le constat est sans appel, rien n'a été définitivement entériné. Et il se pourrait bien que le premier magistrat fasse une visite pour trancher in situ...

Photo : Discussions in situ entre riverains, élus et tehniciens

Commentaires

Sans doute que cette réunion axée sur la sécurité des piétons a donné l'occasion au président du comité de quartier de soulever aussi le problème des déjections canines , notamment aux abords des terrains de boules, voilà encore un exemple d'incivilité qui serait rappelée si la mairie faisait installer , comme à beaucoup d'endroit dans la ville où les gens promènent leur chiens, le matériel prévu à cet effet.

Écrit par : rodriguez jean-manuel | 28/11/2012

Voila des années que notre comité de quartier se bat pour la sécurité dans nos chemins. Mais en vain...... Quelques particuliers se manifestent et comme par hasard, la mairie se déplace en force.
Vivement la visite in situ de notre Maire pour enfin prendre une décision efficace et rapide.

Écrit par : costabel fabienne | 28/11/2012

Mme Fabienne m'a devancée et a bien résumé ma pensée.
Devrons-nous, désormais, s'adresser chacun de notre côté aux services concernés de la Mairie, voire à Mr le Député-Maire directement, afin que nos demandes soient exhaussées, coupant l'herbe sous les pieds du Comité de Quartier ??
Je profite de mon présent com. pour en revenir àl'arrêt de bus de la Guinguette, où l'on attend, je pense, un accident comme celui de la route d'uzès, pour le déplacer.
En effet, les voyageurs vont finir par se faire couper les orteils (et j'en resterai là) au ras du mur !!!

Écrit par : YonYon | 28/11/2012

Les commentaires sont fermés.