10/12/2012

Mas de Roulan - De retour vers un comité de quartier ?

Le comité de quartier du Mas de Roulan va t-il connaître une deuxième vie ?

C'est bien la question qui n'a pas cessé d'inquiéter quelques habitants bien décidés à conserver cet organe capable de porter la parole des habitants directement auprès des pouvoirs publics « Il n'était pas question de laisser mourir ce comité de quartier. Voilà pourquoi j'ai tout fait pour inciter de nouveaux habitants à en reprendre les rênes » a expliqué Thierry Procida.

Jusqu'à cette dernière réunion de sauvetage qui s'est tenue dernièrement et en petit comité dans les locaux de l'Esat des Chênes Verts où Jacqueline Ciller, présidente désengagée, a expliqué les raisons qui l'ont conduite à rendre son mandat.

2012-12-04 10.23.55.jpg

« Nous n'arrivions plus à nous faire entendre auprès des élus et la démobilisation de la population a été un argument décisif dans notre décision » justifiera  t-elle. Car c'est tout le bureau qui avait rendu son tablier lors de la dernière assemblée générale.

De consultations serrées en rencontres discrètes, cela sent désormais la reconquête. « Je repars avec l'assurance d'une nouvelle assemblée générale et déjà un  président-candidat. C'était pas gagné et cela me réjouit » a soufflé le conseiller général.

Une nouvelle équipe qui devrait se présenter au suffrage des adhérents le 12 janvier prochain avec comme postulant au premier poste, Jean-Claude Drimaracci. Un septuagénaire aguerri et bien décidé à réveiller le comité et à défendre les intérêts du quartier. 

Le dentiste en retraite s'était engagé contre un projet de rocade dans les années soixante-dix puis en politique comme conseiller municipal de Jean Bousquet.

Les commentaires sont fermés.