Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


13/02/2013

Russan - Inauguration d'un nouveau chemin...qui a ses limites

Si la plupart du public affichait une grande satisfaction samedi matin sur le chemin des limites, c'est parce-que la nouvelle configuration avait belle allure.

Ce chemin à grande circulation nécessitait un aménagement urgent de la voirie, en particulier pour la sécurisation des piétons. De ce point de vue, les vœux du comité de quartier ont été exaucés car les trottoirs d'aujourd'hui ne ressemblent en rien à ceux d'hier grâce à une vaste opération d'élargissement lancée durant l'été dernier.

Quelques deux cent milles euros ont été débloqués pour ce chantier qui a nécessité le déplacement des murs de clôture sur une emprise foncière chez quelques particuliers, indispensable à l'élargissement de la chaussée.

Lors des discours d'inauguration, le maire Jean-Paul Fournier n'a pas manqué de pointer du doigt le conseil général « Nous attendons depuis des années cette rocade nord promise qui désengorgerait ce secteur et ce chemin en particulier » avant de renchérir « Je m'adresse aux conseillers généraux présents. Les habitants n'en peuvent plus et sont impatients de voir réaliser cette rocade ».

Limite 2.jpg

Un appel soutenu par les habitants présents. Mais l'heure était plutôt aux remerciements. Bernard Astier, président du comité de quartier de Russan a quand même pris la parole pour saluer le travail réalisé « Je ne peux qu'être satisfait devant ce résultat » expliquera t-il.

Pourtant au moment où le verre de l'amitié devait sceller cette satisfaction partagée, une habitante est, contre toute attente, intervenue « Si le résultat est plutôt satisfaisant, n'oubliez pas que les efforts financiers ont été partagés et que la ville qui a dû abattre 27 arbres a mis à mal le cadre agréable que nous avions ».

Une intervention complétée par une autre « Ajoutons que la desserte de la ligne J est insuffisante et que nous attendons toujours une réponse à nos courriers depuis 2003 » lancera la porte-parole du syndic des co-propriétaires de la rue Jean Magnin.

Le tout dans un froid glacial, justifiant probablement une ambiance de la même température sans jamais vraiment se réchauffer.

Les commentaires sont fermés.