07/10/2013

Quartiers - Deviation Nord : Russan et La Gazelle se prononcent

A la suite des deux réunions publiques sur le projet de déviation nord, organisées par le conseil général du Gard, Bernard Astier, président du comité de quartier de Russan monte au créneau : « La déviation Nord ne changera rien au problème de circulation de la route d'Alès et du chemin des Limites ».

Et de proposer à la place une alternative moins coûteuse et d'après lui tout aussi efficace : « Peut-être serait-il judicieux de mettre le quai de la Fontaine, de la place Aristide Briand au square Antonin et le boulevard Gambetta à double sens, pour desservir les quartiers autour de l'église Saint-Baudile ».

Pour cela il s'appuie sur les éléments donnés lors des différentes consultations publiques et qui, manifestement ne l'ont pas convaincu. « On est arrivé à persuader un quartier tout entier, comme celui de la route d'Alès, que cette déviation leur apporterait tout le bonheur du monde. Ces arguments ne tiennent pas la route » lance t-il.

thCAEDXO5U.jpg

Plus affable, Bernard Foucher, président du comité de quartier de La Gazelle-Route d'Uzès a adressé un courrier au président du conseil général, Damien Alary. Une missive dans laquelle il ne rend cependant pas d'avis clair sur la question : « La diversité des opinions entendues ne nous permet pas de faire émerger un avis général clair » peut-on y lire.

Malgré tous, il émet quelques réserves. Il s'interroge notamment sur la pression foncière qu'accompagnerait un tel projet, sur les risques environnementaux et écologiques.

Mais le gros point noir pour ce secteur et ses habitants reste l'éventualité d'un échangeur route d'Uzès.

« Sur cet éventuel aménagement, l'opposition des habitants est nette. Ils craignent à juste raison que la route d' Uzès, voie vertébrale du quartier, connaisse un accroissement considérable du trafic autoroutier, déjà important. Elle deviendrait alors une sorte de pénétrante ».

Avant de conclure sans équivoque : «  Les habitants n'en veulent pas ! ».

Voilà deux comités sur la même voie mais pas dans la même direction...
     

Commentaires

La déviation par le nord de la ville sera obligatoire un jour et elle devra impérativement diminuer de 50 %à 70 % la circulation sur la route d'uzes qui a certaines heures de la journée est très dangereuse pour les habitants: deux écoles sont riveraines et de nombreux commerces,un jardin public sont des lieux agréables de rendez-vous pour les habitants de ce quartiers (ou de ces quartiers)...lesquels collent à cette pénétrante.
Le seul probléme je pense est son financement élevé, afin que sa réalisation réponde à toute les attentes....de la totalité des comités de quartier concernés.
Ce projet doit se faire par le maitre d'oeuvre le Conseil général du Gard et en harmonie totale avec la ville de Nimes et l'Agglo.

Écrit par : FINIEL BERNARD | 17/10/2013

Les commentaires sont fermés.