13/02/2014

La Planette - Trois heures de débats au cours d'une assemblée générale studieuse

Une certitude. A la Planette, on prend le temps de développer les différents bilans et dossiers liés aux problématiques concernant la vie du quartier.Trois heures de débats ont nourri les discussions samedi dernier.

Alors que tous les élus étaient retenus pour le dernier conseil municipal de la mandature Fournier, Philippe Boulet et son équipe ont détaillé avec précision les activités menées durant toute l'année devant  une assemblée aussi attentive que déterminée.

Car à l'arrivée de Jacky Raymond, Président du Conseil de quartiers Garrigue Nord, seul élu ayant pu s'échapper de la mairie, les intervenants en ont profité pour pimenter un peu les échanges.

IMAG0658.jpg

A commencer par la déviation Nord: « Nous n'avons eu que de la propagande pour le moment. Tous les chiffres sont faux. Il est temps d'avoir un vraie étude portée sur une vision d'ensemble » lancera l'écologiste Pierre-Marie Chaze rejoint par Philippe Marrot, président du collectif du IIIe Millénaire : « Cette réalisation ne réglera pas les problèmes de circulation ».

Autre insatisfaction, celle sur les transports en commun. Là encore, le responsable de ce dossier au sein du comité n'a pas pris de gants pour dénoncer la faiblesse des responsables communautaires : « Nous avons été très bien reçus mais on nous prend quand même pour des billes. Quand on nous dit que le km/passager coûte plus cher en garrigue, combien coûte celui de ce bus à soufflet (TCSP) dont on nous vente les mérites et qui transporte quatre pèlerins » s'exclamera t-il non sans humour.

Et si le comité attendait une réponse sur les améliorations en matière d'affichage et de rotations avant Noël, il reste sur sa faim : « Mais on ne nous a pas dit de quelle année ! ».

IMAG0664.jpg

Toujours sur les transports et la vitesse excessive, là encore, le représentant municipal n'échappera pas aux critiques tout en se défendant d'avoir été victime de la prolifération des ralentisseurs et de l'état des routes : « On doit être les champions des ralentisseurs en France. J'en ai été moi-même la victime au point d'en subir une opération » plaidera t-il.

Quant à l'assainissement, il a aussi fait couler beaucoup d'encre et a glissé sur une annonce précieuse de Pierre-Marie Chaze : « Nous allons créer le Comité de défense des usagers de l'eau potable et de l'assainissement non collectif car tout ceci est bien trouble ».

Haut débit et sécurité ont été suivis de déclarations satisfaisantes. Tout est bien qui finit bien.

Prochain dossier : le soixantième anniversaire...

Les commentaires sont fermés.