Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


02/04/2014

Mont Duplan - Tous les jours, de 10 à 90 ans, la boule roule au Mont Duplan

Depuis la disparition de son indétrônable président, Léon Salvy, le club de La Boule du Mont Duplan, qui s'était quelque peu endormi, revit de plus belle.

A la tête d'un nouveau bureau, le président Christian Reynaud a apporté avec lui la clé du succès. Depuis son élection, le club est en effet passé de dix-sept licenciés à soixante huit : « Christian a impulsé une nouvelle dynamique qui aujourd'hui a porté ses fruits » explique le secrétaire Charles Dellacasa.

Tous les jours, les passionnés de pétanque se retrouvent sur l'une des sept collines de Nîmes pour taquiner le cochonnet sur les terrains mis à leur disposition.

IMAG0885.jpg

Photo : Christian Reynaud entouré de son équipe

Comme Georges qui du haut de ses quatre-vingt-neuf ans, vient jouer ici depuis l'âge de dix ans : «  Je viens m'amuser depuis ma plus tendre enfance et il faut croire que la pétanque permet de se maintenir en forme ». Plus amateur que compétiteur, il vient se « faire plaisir plus pour partager de bons moments que pour gagner » admet-il.

Parmi ses adversaires ou compagnons de jeu, on peut croiser Matéo, dix ans ou bien Adrien Schatz dit « Panero », vainqueur du grand Prix de La Marseillaise en 1990 mais aussi quelques talentueuses joueuses comme Annie, Laurie, Sophie et Christine.

Créé en 1932, la Boule du Mont Duplan se déclare être l'un des plus vieux clubs de pétanque de la ville.

Soixante dix ans que les joueurs de jeu provençal ou pour certains de jeu à la longue viennent parfaire ce geste habile qui leur permet de remporter parfois quelques belles victoires.

Mais la plus significative est finalement celle de Christian Reynaud qui, avec satisfaction, regarde sur le sable ces nombreux joueurs qui ne désemplissent pas et qui, toujours dans la bonne humeur, viennent partager de grands moments de convivialité.

En attendant le prochain rendez-vous pour lequel certains avouent déjà se préparer : le Grand Prix du Midi Libre...

Les commentaires sont fermés.