Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


14/05/2014

Serre Paradis - Une montagne de gravats mène la vue dure aux habitants

« C'est un scandale ! ». Voilà ce qu'ont scandé haut et fort et à l'unanimité les habitants de l'impasse des hirondelles jeudi dernier.

Contacté par les résidents de ce quartier, le conseiller général Thierry Procida  s'est immédiatement rendu sur place, jeudi 8 mai, pour constater les raisons de ce mécontentement grandissant : « Je suis arrivé au plus vite devant la plainte des habitants et lorsque j'ai vu cette montagne de gravats à quelques mètres de leurs résidences, les bras m'en sont tombés. J'ai alors contacté mon collègue maire-adjoint Marc Taulelle, nouveau président du conseil de quartiers Mas de Mingue-Courbessac, pour qu'il vienne à son tour, constater ».

Les raisons de cette plainte ? Une montagne de gravats entreposée sur les terrains de la SNCF qui jouxte les habitations.

IMAG0914.jpg

Des décombres issus d'un chantier en cours au centre de gérontologie de Serre Cavalier, proche : « Cela fait deux mois que les camions viennent déverser des gravats ici, à deux pas de nos habitations, sans que cela n'éveille un soupçon de compassion » lance un habitant qui montre depuis son balcon, l'impressionnant tas de pierres.

Pis, d'après les habitants, une machine a été déposée sur site pour concasser sur place : « S'ils font ça, il va y avoir de gros problèmes car il y a ici des gens âgés et malades ».

Marc Taulelle, par ailleurs pneumologue, n'a pas hésité à parler de « potentiel problème de santé publique ».

Un chantier qui, par ailleurs, n'a fait l'objet d'aucune information et qui créé l'étonnement général, y compris des élus.

Ces derniers se sont par ailleurs défendus d'être au courant d'une telle situation : « Je suis atterré que l'on puisse ainsi nuire sans concertation ni avec les habitants, ni avec les comités de quartier et les élus en charge de ces derniers », plaide Thierry Procida.

En attendant, les habitants, eux, veulent être entendus.

Commentaires

Je pense que : Heureusement que les télés étaient là un 08 mai, sinon, aucun élu n'aurait été
là !!! me trompessais je ????

Écrit par : YonYon | 18/05/2014

Les commentaires sont fermés.