Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/05/2014

Expo - Dominique Marck présente sa faena photographique sur José Thomas

Son appareil photo ne le quitte jamais. Dominique Marck le porte toujours en bandoulière ou adossé sur son scooter, à l'affût d'une prise de vue remarquable.

Depuis sa plus tendre enfance, ce Nîmois que l'on croise souvent dans les manifestations publiques, prend des clichés, porté par un élan dont lui seul connaît la résonance.

Si cet artiste amateur devenu professionnel, grâce notamment à un savoir-faire reconnu par ses pairs, affectionne les clichés en noir et blanc, il présente actuellement une exposition sur le torero José Tomas, photos issues de cette corrida historique du 16 septembre 2012, désormais gravée dans les annales des arènes de Nîmes.

Alors qu'il se trouvait dans la contre-piste, Dominique Marck comprend vite que quelque chose d'inédit est en train de se passer sous ses yeux et ceux du public ébahi.

C'est alors qu'il immortalise le maestro et ses moindres gestes, en une partition silencieuse de cinq cent photographies aussi précieuses les unes que les autres.

Le trésor dans l'appareil, il édite ensuite un livre sur ces moments sacrés de la tauromachie d'excellence, celle qu'il a, dit-il « eu la chance de savourer à chaque instant, moi qui, pourtant, ne suis pas vraiment un bon aficionado ».

004B_22052014a.jpg

(Photo Stéphane Ramillon)

Car il en convient aisément, cette corrida a été pour lui et au-delà de toute opinion, un bel exemple de grâce, de beauté artistique, caractérisées par la prestance d'un maestro et la bravoure des « toros ».

Un an plus tard, il sélectionne les meilleurs clichés pour les présenter au public dans le cadre d'une exposition itinérante.

Une cinquantaine de photos où « chacun peut trouver de l'émotion à travers la couleur, la brillance, le courage, l'expression, la force, sans jamais heurter ».

Une faena photographique que Dominique Marck veut partager avec un large public, histoire peut-être de montrer que la beauté est plus belle que la mort.

Il en sera peut-être gracié par les uns et assurément remercié par les autres.


Exposition présente jusqu'au 30 juin au restaurant Le Chapon Fin, 3 rue château fadaise à Nîmes
vernissage le mercredi 28 mai à 19 heures. Livre en vente à cette occasion.

Les commentaires sont fermés.