Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


22/09/2014

Russan - Bernard Astier : « Des tranchées oui, mais pas à n’importe quel prix ! »

Quarante quatre semaines de  travaux, « c’est excessivement long » déclare le président du comité de quartier de Russan, Bernard Astier.

Avant de s’interroger « Comment allons nous l’expliquer à nos habitants dans la mesure où ils sont imminents et qu’aucune information n‘a été donnée ». 

Car le secteur va forcément connaître des désagréments  dus notamment à l’importance du chantier et à sa durée.

Des travaux qui impliquent la pose de canalisations supplémentaires destinées à augmenter la capacité de remplissage du réservoir d’eau des Terres de Rouvière.

IMAG0153.jpg

Certes utiles, Bernard Astier ouvre une autre brèche : « Pourquoi ne pas profiter de ces tranchées pour poser la fibre optique et rénover la chaussée qui est en très mauvais état ? ». 

A ses yeux, l’important est aussi de réaliser des économies : « Reboucher et rouvrir n’aurait aucun sens ».

Une missive vient  d’ailleurs d’être adressée au premier magistrat, Jean-Paul Fournier en ce sens, lui demandant par ailleurs expressément d’organiser une réunion publique afin d’expliquer aux habitants les contraintes à venir.

Et peut être aussi de justifier des dépenses jugées incohérentes des deniers publics comme cela lui est aussi exprimé.

A suivre…

Les commentaires sont fermés.