04/12/2014

Croix de Fer - Le New Bon Coin a revêtu son habit de lumière

La soirée en hommage à José Tomas a tenu toutes ses promesses et un peu plus.

Le bar du New Bon Coin devenu le temps de cette soirée l'antre de la tauromachie et de la plus belle a réuni un public nombreux et nostalgique de cette prestation historique du Maestro lors de sa corrida du 16 septembre 2012.

Certains qui ont eu la chance d'y assister ont revécu ce grand moment à travers quelques extraits et témoignages tandis que ceux qui n'avaient pas eu le billet tant recherché ont pu la découvrir.

Au cœur d'une ambiance où morceaux de flamenco et sévillanes tournaient en boucle, où les tapas décoraient les tables, où les œuvres du photographe Dominique Marck recouvraient les murs, le public pouvait aussi bénéficier de la présence du Sobresaliente Nîmois Morenito.

IMAG0404.jpg

Ce dernier n'a pas manqué, à l'heure où il a annoncé son décrochage, de retracer son parcours et a éclairer le public sur ces grandes corridas qu'il a foulé sur le sable des arènes, parfois dans la lumière, aux côtés des plus grands noms de la tauromachie.

Une exposition de créations textiles brodées à la main tapissait également les lieux tandis que quelques musiciens n'ont pas hésité à faire chanter les violons, en reprenant quelques extraits joués dans l’amphithéâtre.

Bref, pour une première, le New Bon Coin s'est habillé de lumière pour le plus grand bonheur des aficionados présents.

Commentaires

La soirée aurait été parfaitement réussie si un micro avait été à la disposition des intervenants. Avec la meilleure volonté, et même en tendant l'oreille, on n'entendait rien. Donc Manu, on compte sur toi, si cela doit se reproduire, à bon entendeur salut!!!!!!!

Écrit par : FAFA | 04/12/2014

Si toutes les tchatcheuses avaient moins tchatché, les écouteurs auraient peut-être
pu écouter !!! Hi ! Hi ! Hi !
Malgré ce, nous nous sommes quand même régalés.

Écrit par : YonYon | 06/12/2014

Les commentaires sont fermés.