18/12/2014

La Gazelle - Route d'Uzes : Une assemblée générale entre problèmes et espoirs

Si l'arbre de noël du groupe scolaire voisin de La Gazelle a probablement retenu quelques participants, l'assemblée générale annuelle du comité a quand même frisé la salle comble.

Parmi le public présent, pas mal d'élus de l'opposition face aux deux représentants de la majorité, Marc Taulelle et Thierry Procida.

Si les échanges n'ont pas éludé quelques piques entre eux, ils ont souvent trouvé un consensus, notamment par la voix du conseiller général Christian Bastid qui reconnaissait en l'action de la municipalité, une réelle efficience.

Car si les problèmes à La Gazelle restent nombreux, il n'en demeure pas moins que la municipalité démontre une réelle volonté.

Que ce soit sur la demande d'illuminations dans le cœur commerçant du quartier où sur le problème de la vitesse excessive pour laquelle le comité s'est beaucoup investit, les demandes sont honorées par des solutions qui visent à contenter tout le monde.

L'arrivée de la fibre optique est une aubaine pour solutionner ces problèmes et après les décorations qui scintillent déjà, un radar pédagogique relié aux feux tricolores va voir le jour permettant de réguler la vitesse excessive sur la zone la plus critique.

IMAG0482.jpg

La problématique sur le stationnement est aussi en cours d'analyse tout comme le parking relais de Calvas que le comité réclame depuis des années.

Malgré cela, la salve de revendications garde la côte auprès des habitants. Les transports en commun et l'agrandissement du jardinet sont les deux principaux points de blocage. 

Si l'on y ajoute la multitude de demandes en matière d'amélioration de l'équipement public comme l'éclairage, les panneaux ou la chaussée, les dossiers du comité sont loin d'être rangés dans les tiroirs.

Le comité de quartier va donc reprendre son bâton de pèlerin pour « tacler » la municipalité et obtenir satisfaction.

Il le fera probablement sous l'impulsion d'un nouveau président. Bernard Foucher ayant révélé à Midi Libre son souhait d'arrêter (Midi Libre y reviendra dans une prochaine édition).

Mais aussi avec la force de cinq nouveaux administrateurs qui se sont spontanément présentés pour rejoindre l'équipe.

Un vent d'optimisme qui arrive à point nommé à l'heure où le quartier va prochainement connaître d'importantes perturbations liées au travaux de recalibrage du Cadereau de la route d'Uzès et à un moment aussi où il commençait à s'essouffler...

Les commentaires sont fermés.