28/04/2015

Nîmes : à vos bêches pour le concours du meilleur potager

L'Union des comités de quartiers met à l'honneur les jardiniers amateurs. On peut s'inscrire jusqu'en juin. 

1154581_418_obj7452373-1_667x333.jpg

De la vaste parcelle en garrigue au petit lopin de ville, toutes les cultures particulières seront représentées lors du concours de potager urbain qu'organise l'Union des comités de quartiers de Nîmes Métropole (UCQNM). Qu'il s'agisse de longues rangées de plantations en pleine terre ou de quelques pieds de tomates et fraisiers semés sur un balcon, l'association souhaite mettre en avant le travail des jardiniers amateurs, à toutes les échelles.

 

L'idée de cette compétition amicale a germé dans l'imagination d'Huguette Le Roy, présidente du comité du Carreau de Lanes. "Nos associations sont souvent des bureaux des pleurs, on les perçoit comme des réseaux de réboussiés. Je voulais montrer qu'il y a aussi du positif dans nos quartiers et nos communes et permettre aux gens de savoir ce qui se fait à l'autre bout de la ville", explique la cheville ouvrière du projet, qui garde un souvenir ému du potager que chérissait son père. "Gratter la terre, cela fait partie des belles choses de la vie, c'est synonyme de bons moments. Généralement, le potager n'est pas à côté de la piscine, c'est la partie la plus humble du jardin", observe Mme Leroy.

Quatre catégories

En toute simplicité, chacun est donc invité à s'inscrire dès maintenant à ce concours divisé en quatre catégories. La première regroupe les cours, balcons, terrasses, fenêtres et murs végétalisés ; la deuxième concerne les petits jardins ; la troisième, les jardins cultivés en garrigue ; enfin, la quatrième est réservée aux jardins familiaux. "Chaque catégorie aura son jury, composé au minimum de trois personnes, dont un connaisseur en botanique et un photographe. Pour chaque jardin, il procédera à deux visites : l'une, fin juin ou début juillet, l'autre, fin septembre", explique Huguette Le Roy.

Qualité paysagère et technique d'arrosage

Plusieurs critères entreront en ligne de compte : le mode de travail et son ingéniosité, la qualité paysagère, la rareté des plantes et la technique d'arrosage. "Ce dernier point est important dans une région où l'on a vu jusqu'à 63 jours de canicule consécutifs. La récupération de l'eau de pluie et des eaux grises, le paillage seront aussi inclus dans la notation. Le jardinier Bernard Pical nous fournira une grille de lecture des jardins pour l'évaluation."

La remise des prix (des plantes, entre autres, seront à gagner) aura lieu à l'automne, au siège de l'Union des comités de quartier. Auparavant, le public pourra voir les photos des jardins en compétition dans un diaporama projeté sur son stand lors du forum des associations.

Inscription jusqu'au 1er juin sur le site de l'Union des comités de quartier : www.ucqnm.org ou par courrier à l'Union des comités de quartier : 26 bis, rue Bec-de-Lièvre, 30000 Nîmes avec nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et adresse mail.

Les commentaires sont fermés.