14/12/2015

La Gazelle - De belles avancées pour le comité

 

Cette année, pour son assemblé générale, le comité de quartier de La Gazelle-Route d'Uzès avait convié ses habitants dans la salle paroissiale de l'église Saint-Luc.

Une salle qui a bien failli devenir trop exiguë tant les participants sont venus nombreux.

Il faut dire que les sujets étaient de taille puisqu'il y avait notamment la présentation du projet définitif du parking-relais qui verra le jour courant 2016 (lire Midi Libre du 9 décembre).

Si ce dernier a finalement quelque peu passionné la foule, le créneau le plus affriolant a été celui consistant à échanger avec les élus.

En la matière, les deux élus présents ne sont pas restés en reste puisqu'ils avaient pas mal de doléances et critiques à entendre.

Un exercice auquel se sont pliés Thierry Procida et Frédéric Pastor face à quelques vindictes. Sur l'état des rues notamment, une habitante a fustigé avant quelques applaudissements en guise de soutien : « On n'a jamais vu des rues dans un tel état. C'est le tiers monde ici ! ».

Sur cette question, le maire-adjoint et conseiller départemental s'est défendu : « Un audit est en cours et nous allons lancer un grand plan de rénovation pluri-annuel. La voirie nîmoise est équivalente en distance à celle de Paris. Nous, nous subissons en plus des aléas climatiques bien plus violents et qui aggrave l'état de nos rues ».

Même chose pour les ralentisseurs que certains voudraient devant leurs portes, l'élu a répondu : « Il y a débat sur les ralentisseurs déjà très nombreux. Une fois installés, on nous demande de les enlever car cela provoque plus de nuisances que d'avantages ».

C'est ensuite l'élu délégué à la tauromachie, aux rapatriés et aux festivités qui s'est exprimé sur le système d'onde verte installé depuis peu sur un tronçon de la route d'Uzès : « Ce système nous vient d'Espagne où cela fonctionne bien, comme sur la Diagonal à Barcelone. Il nous faut assurément mieux communiquer dessus mais c'est probablement un système efficace ».

AG 2015 2.jpg

En attendant de le vérifier, quelques autres sujets ont été évoqués avant de laisser la parole au directeur des transports de l'Agglo venu présenter le projet définitif de parking-relais.

Des explications enrichies par le directeur de cabinet de Nîmes Métropole, Julien Devèze.

Histoire de désamorcer quelques mécontentements et de promettre du mieux pour ce quartier qui va subir de profondes mutations...

 

 

Les commentaires sont fermés.