Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/01/2016

Portrait - Françoise Bartolini signe une nouvellle intrigue policière

Françoise Bartolini fait partie du cercle restreint des artistes aux multiples talents.

Depuis son quartier des Marronniers, où elle vit paisiblement, la Nîmoise est fière de montrer ses nombreuses œuvres.

Un véritable antre de la passion dévorante pour celle qui fait courir la plume sur ses romans ou recueils de poésies quand ce n’est pas le pinceau sur ses toiles ou encore ses notes de musique qui dansent sur des compositions posées sur son piano à queue.

Nîmoise, Françoise Bartolini était orthophoniste et depuis son enfance, elle écrit. « Petite déjà, j’écrivais des poè- mes, une passion qui ne m’a jamais quittée », explique-t-elle, assise sur son fauteuil, l’œil affûté d’une imagination débordante.

Toujours en ébullition, l’auteure publie pour son plaisir et celui de ses admirateurs depuis 1988, année de sa première publication. De la poésie, elle a glissé, avec le temps et la sensibilité, vers des nouvelles policières.

IMAG0423.jpg

Après Les Méandres du crime, Pulsions criminelles ou encore L’Ombre d’Alexandra, Françoise Bartolini vient de sortir son nouvel opus, Rimes pour crimes.

Une intrigue policière qui se déroule à Paris, dans l’île de la Cité, et dont les deux principaux personnages, une jeune femme sans papiers appelée Stella et un commissaire de police appelé Mulot, vont suivre une série de meurtres inexpliqués jusqu’à ce que l’enquête aboutisse après moult rebondissements.

Un roman qui se dévore sans faim.

Une fois l’ultime page tournée, on découvre sur la couverture une aquarelle, signée de l’écrivaine, comme pour compléter sa palette de créativité.

Et de laisser entrevoir un vœu: « Celui de voir un jour, un de mes romans adapté au cinéma »...

Françoise Bartolini dédicacera son roman vendredi 15 janvier, à partir de 14h30, à la librairie Lacour, 25, boulevard Amiral-Courbet.

Les commentaires sont fermés.