08/02/2016

Garrigue Nord - Le président s'en va...

 

Frédéric Nouis, Président du comité de quartier Garrigue Nord, convoque une assemblée générale le 14 février prochain. Au menu, les différents rapports et l'élection d'un successeur !


Le comité Garrigue Nord est un petit comité de quartier tranquille. Néanmoins, des problèmes existent. Quels sont les plus actuels ?
Les problèmes les plus actuels concernent le débit ADSL très insuffisant, des impasses non goudronnées et mal entretenues et la desserte des transports en commun insuffisante avec l'obligation donc d'utiliser son véhicule privé.


Ce comité, rattaché à l'époque à Russan, a t-il vraiment sa raison d'exister ?
Ce comité est à l'origine de l' adduction de l'eau sur toute la partie du haut délimitée par le chemin des rondes vers le nord, haut de Russan, haut des antiquailles, c'est de la mobilisation du comité Garrigue Nord à l'époque, que la constructibilité a été possible grâce à cette adduction du réseau d'eau réalisée en 1989. Quarante signatures recueillies par le comité avait été demandées par la mairie avec la promesse de rendre constructible cette partie. Le comité était présidé par le docteur Delor créé le 28 Juin 1979 puis modifié le 24 mars 1982 avec pour présidente Mme Seguin. C'est à partir de cette période que je faisait parti du comité en temps que secrétaire. Il a eu et garde toujours un réel intérêt.

DSCN0383.jpg

Frédéric Nouis quittera ses fonctions à l'issue de la réunion


Depuis combien de temps êtes-vous président et quels ont été les plus importants dossiers à défendre selon-vous ?
Je suis président depuis le 4 mai 1988. Parmi les dossiers les plus importants que j'ai eu à cœur de suivre, il y a eu celui concernant le projet de Rocade Nord. Ce projet porté par le conseil Départemental est toujours à l'étude. Nous avions organisé une réunion publique et Monsieur Jean Denat, alors président du Conseil général, était venu aux Clapas rencontrer les habitants. Depuis, on reste sur notre faim.


Vous annoncez ne pas vouloir vous représenter. Est-ce par dépit ou pour une raison personnelle ?
En effet, j'ai décidé de ne pas me représenter à la fois pour des raisons personnelles et surtout à cause d'un différent avec la mairie au sujet de l'importance du goudronnage des impasses en Garrigue sur des décisions contradictoires. N'étant pas écouté comme cela devrait l'être, je me retire donc de la responsabilité du comité.
Assemblée générale au Clapas Dimanche 14 février à 9 heures 30

Les commentaires sont fermés.