Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


27/02/2016

Russan - Une assemblée vite et bien pliée

 

A Russan, on ne traîne pas sur les rapports d'activités et financiers. A l'image d'une équipe coordonnée et qui a le sens de l'organisation, en un temps presque record, on a pu avoir un idée précise sur les dix sept manifestations organisées tout au long de l'année ainsi que sur l'état des finances du comité.

Cent dix kilos de moules et cinquante kilos de frites plus loin, on a glissé vers un long échange avec les élus présents.

Richard Flandin, Maire- adjoint délégué aux aménagements urbains, à la voirie et à l'éclairage public et Camille Delran, Président du Conseil de quartier Garrigues Nord sont venus à la tribune pour répondre aux questions de l'assemblée. Et tout y est passé.

IMG_0938.JPG

De la grande muette qui n'entretient pas ses terrains aux cambriolages qui semblent exponentiels sur le quartier, chacun a pu s'exprimer avec une verve plus ou moins affirmée.

Mais c'est incontestablement l'état de la voirie, la fibre optique et les conséquences de la loi ALUR qui auront dominés les échanges.

Sur ce dernier point, les élus ont été très pédagogiques avec la volonté de préparer les esprits sur la probabilité de voir des terrains devenir inconstructibles : « Les réflexions avancent et nous ne pensons pas que la mairie ait l'intention de livrer la garrigue aux promoteurs » a t-on entendu.

Il y aura donc des décisions visant à protéger la garrigue mais les contours restent flous : « Nous saurons d'ici la fin de l'année quand le maire aura tranché » évacuant par là-même le recours à un référendum comme cela avait été évoqué par le passé.

Quant à la voirie, l'élu qui en a la charge a expliqué qu'une grande réflexion est portée sur ce point car, avoue t-il : « Ce domaine est très coûteux pour la ville et nous souffrons aussi des aléas climatiques qui abîment notre voirie. Nous devons repenser nos interventions et ce sera la fin du pétassage. Nous allons doubler le budget ».

Des travaux qui, une fois terminés en centre ville se verront élargir dans les quartiers.

Enfin, les élus ont aussi dû annoncer une mauvaise nouvelle. La fibre optique tant espérée par les habitants « ne verra pas le jour d'ici 2017 au mieux ».

Il semble que l'opérateur Orange ne soit pas décidé à accélérer la cadence.

Le comité a décidément de beaux jours devant lui.

Ce qui a poussé le Président Astier a lançer un appel à candidature pour « venir compléter et renforcer l'équipe de bénévoles »...

Les commentaires sont fermés.