Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/06/2016

Garrigue Nord - Retour sur une transhumance réussie

 

Alberto Garcia, président du comité de quartier Garrigue Nord et Claude Brès, président de l'association du Cheval du Clapas dressent le bilan de la première transhumance des garrigues. Retour sur un succès inattendu.

IMG_1724.JPG               759839803.JPG

Vous avez souhaité vous lancer dans cette aventure. Qu'est-ce qui vous a convaincu ?
Nous sommes tous ici très attachés à notre culture et à nos traditions. Nous avons tout de suite été soutenus dans ce projet et les adhérents, amis nous ont confirmé leur mobilisation. Il n'en fallait pas plus...

Il y avait deux inconnues. L'adhésion au projet et la participation. Etes-vous satisfaits ?
Nous sommes très heureux d'avoir été entendus, soutenus par la municipalité, l'Agglo, les conseillers départementaux du canton et la participation a dépassé nos plus optimistes prévisions. Mille personnes sont venues participer à cette manifestation sans compter les habitants qui, au passage du troupeau, sortaient de chez eux. C'est une belle réussite et un encouragement à reconduire ce rendez-vous.

Justement, vous envisagez de préparer la seconde édition. Que pouvez-vous nous annoncer d'ores et déjà ?
Effectivement nous allons renouveler l'expérience. Nous envisageons d'améliorer le circuit en partant de la rue de l'abattoir et en remontant jusqu'au Clapas, le parcours originel qui se faisait dans l'autre sens. La Transhumance prendrait alors une toute autre dimension. Les très belles animations que nous avons présentées seront reconduites, le marché aussi mais il est trop tôt pour parler des nouveautés.

Quel est le plus beau souvenir ou fait marquant de cette journée ?
Le regard des enfants. Certains n'avaient jamais vu des moutons et ils étaient très curieux. Les anciens aussi redécouvraient avec émotion cette tradition que certains avaient vécues par le passé. C'était un rassemblement intergénérationnel.

Le public a également remarqué une très bonne organisation. Comment vous y êtes-vous pris ?
Nous avons été aidés par les comités de quartier de garrigue dont Russan qui nous a offert une halte rafraîchissante. La mobilisation des bénévoles nous a permis de promouvoir l'événement et bien sûr la presse. Vous nous donnez là l'occasion de remercier tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à cette belle réussite.

Des remerciements en particulier ?
Oui, à la ville, aux exposants comme Elise Gros ou Elie Recoulin, à Bernard Astier, aux bénévoles et surtout au public venu nombreux.

Les commentaires sont fermés.