Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


14/12/2016

Mas de Cheylon- Le masseur des corps devenu masseur de terre

 

Vincent Trinché dirige le centre de massage du Mas de Roulan, délocalisé depuis quelques années du côté de St Césaire. Depuis quelques temps, il se consacre à la poterie et se réalise à travers cette nouvelle activité. Des mains de magicien pour ce masseur aussi écrivain qui désormais donne naissance à des objets d'art. Portrait.

PART_1481038300587.jpg


Votre parcours atypique mérite quelques explications. Comment en êtes-vous arrivé là ?
« L’appel de la terre a retenti en mai 2016 à la vue des créations d’un ami Jean-françois Pesez « Cache-potier ». Je me suis essayé à quelques fantaisies sur son tour de potier et immédiatement le dialogue s’est instauré avec la terre. Mes mains ont perçu des sensations si proches du massage que j’ai compris que la passion allait vite me gagner. »
Que vous procure dans la vie la modestie de vouloir donner, offrir et partager ?
« La vie c’est apprendre à recevoir ce que l’on ne peut encore donner et donner ce que l’on ne peut encore recevoir. Je reprends ainsi un extrait du roman que j'ai écrit il y a quelques années après avoir fait le chemin de Saint Jacques de Compostelle. »
Comment passe t-on du massage des corps au massage de la terre ?
C'est une vielle histoire de famille. Mon premier aïeul connu en tant que « potier de terre » est né à Magalas dans l'Hérault en 1630. Aujourd’hui je reprends le flambeau longtemps abandonné et je « vis en poterie » en tant que « Masseur De Terre ». Masser reste un vrai plaisir et les corps une véritable source d'inspiration. Nous sommes tous si semblables et si différents à la fois.
La poterie, est-ce l'entrée d'une nouvelle vie ?
« Oui très certainement car je prends un plaisir fou à créer. Quand je « potère » l'horloge tourne deux fois plus vite, signe évident d'une passion. Ma recherche tourne autour de formes simples et épurées. Je crée mes sculptures, je fabrique mes moules et je donne vie à mes créations avec des oxydes, de la sigillée ou en Raku. Telle est ma vision d’une poterie moderne aux racines ancestrales.
Donnez-vous vie aussi à des projets ?
Vivre au fil de mes créations en m'inspirant de la nature et des gens qui m'entourent. J'aimerais aussi investir dans un four de grande capacité pour créer des grandes pièces car les idées sont là. Et puis je vais présenter mes créations lors du vernissage que j'organise avec d'autres artistes connus et reconnus le vendredi 16 décembre prochain. Une bonne occasion aussi pour ceux qui chercheraient des idées de cadeaux.

Expo du 17 au 24 décembre. Centre du Mas de Roulan - 112 chemin du mas de Cheylon - Vernissage le 16 décembre à 19 heures en présence d'artistes comme Chantal Porras. Nina Aragon, Mélanie Boutonnet, Jean-François Pesez...T. 04 66 27 16 12 - www. masseurdeterre.com

Les commentaires sont fermés.