19/03/2017

Planette - Une assemblée constructive

 

Dès 9 heures samedi 4 mars, Philippe Boulet a ouvert les travaux de l'assemblée générale annuelle du comité de quartier qui s'est tenue dans la salle municipale du Plan du feu devant un public copieux.

Précisément, ce sont soixante dix neufs personnes qui ont participé à ce rendez-vous important.

Au menu ont défilé les différents rapports et les projets que les bénévoles souhaitent mettre en œuvre.

Mais c'est surtout sur le thème des transports que l'assemblée s'est arrêtée longuement, profitant de la présence d'élus de l'Agglo et techniciens venus répondre aux inquiétudes et souhaits relevés dans l'assistance.

Surprise, les habitants du quartier ont ainsi appris qu'une demande du comité d'avoir un bus en fin d'après-midi en période hors scolaire au lieu d'un taxi a été acceptée.

En revanche, faute de fréquentation suffisante avec les taxis, la demande de bus pour le samedi matin n' a pas pu encore aboutir.

Cela reste pour l'instant à l'étude en attendant plus d'éléments quantitatifs à ce moment là du week-end.

DSC05159.JPG

Philippe Boulet a tenu le tempo

Le comité s'était fait le porte-parole des usagers au sujet des dysfonctionnements relatifs à certains chauffeurs de taxi.

Sur ce point aussi, le comité a été entendu par Nîmes Métropole et Kéolis puisqu'une charte prévoyant les obligations des chauffeurs et sanctions a été rédigée et proposée à la signature de chaque conducteur de taxi individuellement.

Philippe Boulet a porté à la connaissance de l'assemblée la charte par une lecture exhaustive de chaque article.

Cette dernière sera intégrée dans le contrat de concession.

Enfin, les difficultés pour réserver un taxi « à la demande » par téléphone la veille ont été soulevées et le comité de quartier a obtenu la mise en place d'un service plus performant avec réservation 2 heures avant.

La dernière heure de la réunion a été consacrée à des questions diverses laissant s'exprimer les habitants présents sur des problèmes, questionnements, suggestions: vitesse excessive des voitures dans la quartier et la demande de nouveaux ralentisseurs, d'un radar pédagogique, la demande de containers plus grands pour les déchets recyclables ou de passages hebdomadaires plus fréquents des camions bennes.

De quoi bien occuper le comité durant cette année avec la confiance renouvelée de ses habitants.

Les commentaires sont fermés.