Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


15/07/2017

Garrigue Nord - Un habitant tire à boulets rouges sur Orange

 

Pas content, mais alors pas du tout.

Regis Boulet, demeurant dans les garrigues nord de Nîmes,tient à le faire savoir car il est en colère auprès de l'opérateur historique et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, il dénonce l'état « déplorable » du réseau : « Chemin d’Engance ou chemin des Rondes c’est totalement déplorable, il y a des fils coupés, des fils à portée de main, des fils touchant les fils électriques, des fils traversant les arbres très fournis et battus par les vents provoquant de nombreuses ruptures… ».

Bref, il déplore, preuves à l'appui, le mauvais entretien du réseau aérien sur le secteur et, dit-il, « ce n'est pas faute de les prévenir ».

Mais voilà, malgré les signalements, l'usager explique que « rien n’est fait et l’état du réseau aérien est toujours le même. ».

Chemin  d Engance (1).jpg

Des câbles à terre...

Régis Boulet veut aussi alerter quant à la mauvaise qualité du débit qui dessert cette zone et dont l'épilogue semble ne pas être d'actualité : « Cette zone représente plusieurs centaines de foyers. Depuis des années des réclamations ont été faites par pétition ou par le comité de quartier sans succès » lance t-il amer.

Pour faire réagir, il envisage de rompre avec l'opérateur et de se passer de ses services en optant pour une solution toute simple et économique : « En prenant un portable avec une connexion 4G et un abonnement sans engagement pour 30GO/mois, largement suffisant pour bon nombre d’entre nous avec appels illimités, SMS/MMS illimités, on peut se passer d'un abonnement box chez Orange. Dès la première année vous économisez 120 € et surtout vous utilisez cette connexion 4G pour votre ordinateur. Les années suivantes vous avez gagné 420€ par an. ».

2512 Ch Terre de Rouvière.jpg

Et à portée de mains

Pour lui, cette recette pourrait séduire bon nombre d'utilisateurs et ferait, croit-il, réagir l'opérateur : « Car aujourd’hui ras le bol. La solution doit passer par là où ça fait mal, c'est à dire, l’argent ! ».

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.