Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


12/05/2018

Russan - Yves Chapon veut rajeunir le comité

Il a quitté le képi de colonel des sapeurs-pompiers pour prendre la casquette de président du comité de quartier.

Yves Chapon a été élu voilà quelques semaines président du comité de quartier de Russan et a apporté dans sa valise à projets quelques idées pour faire entrer le comité dans une nouvelle ère.

Si cette élection a plutôt été une surprise, elle se veut être le signe d'un nouvel élan : "Succéder à Bernard Astier n'est pas un chose facile mais j'ai confiance aux bénévoles qui m'épaulent et j'en appelle aux jeunes et aux forces vives de ce quartier pour venir renforcer les rangs".

A soixante six ans, le nouveau responsable qui est natif du quartier voisin de La Croix de Fer, habite le secteur depuis plusieurs années.

Très occupé et investi durant sa carrière, il souhaite aujourd'hui apporter son expérience au profit du quartier et de ses habitants : "Chez les pompiers, il y a cet esprit associatif, d'entraide, de solidarité et c'est un atout pour diriger un comité", explique t-il.

Cet amoureux de la nature arrive à un moment où le secteur est concerné par un projet d'envergure concernant l'aménagement des Terres de Rouvière: "Cela ne pouvait pas mieux tomber, je suis pour que l'on préserve et embellisse ce poumon vert mais pas n'importe comment. Nous voulons être associés au projet et déjà, nous avons créé un comité pour évaluer des idées et les présenter, le moment venu, à la municipalité".

201805021559421199_3.jpg

Yves Chapon s'apprête à donner une nouvelle impulsion !

Avec le renfort de tous les comités concernés, Yves Chapon file déjà la parfaite entente. De quoi s'assurer aussi le soutien de son équipe pour faire évoluer le comité.

Et sur ce plan, l'ex-colonel ne manque pas d'idées : "Je veux faire entrer la jeunesse, je veux l'impliquer davantage et je veux qu'elle s’approprie les lieux. Il y a par exemple des étudiants dans ce quartier. Ils doivent pouvoir nous apporter une plus-value".

Un comité intergénérationnel. Voilà ce dont rêve le nouveau président qui souhaite aussi développer des outils collaboratifs comme une boite sur internet au service des habitants pour se prêter du matériel ou proposer des menus travaux : "Je connais des habitants qui ont du vendre leur propriété car ils ne pouvaient plus s'en occuper. Si nous avions pu les aider, ils seraient peut-être encore là !".

Et lorsqu'il prend un livre dans la boîte dédiée, l'ouvrage parle de paix.

Voilà des graines qu'il voudrait aussi semer partout dans le quartier!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.