Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


11/02/2017

Croix de Fer- Problèmes urbains dans un bel écrin au menu de l'assemblée

Petit Montmartre Nîmois à deux pas des « beaux jardins du Mont Duplan », le quartier de La Croix de Fer est un écrin urbain qui est confronté à des problématiques que chacun, élus et bénévoles du comité de quartier, tentent d'améliorer dans la mesure du possible.

C'est bien sur ce déroulé que la dernière assemblée générale s'est tenue devant une bonne poignée de participants.

La présidente Chantal May, après avoir présenté ses vœux, a d'abord « enfoncé une porte ouverte » notamment lorsqu'elle a déclaré: « Il est très désagréable d'entendre des réflexions alors que nous sommes tous des bénévoles et que tout ce que nous faisons, nous le prenons sur notre temps libre et nous essayons de le faire du mieux possible ».

Une déclaration suivie de faits concrets lorsqu'il s'est agit de rendre compte de tout ce qui a été réalisé dans le quartier sur l'année écoulée, que ce soit pour l'animer ou pour améliorer le cadre de vie de ses habitants.

16473750_1434131933285649_8430528893126363717_n.jpg

Et force était de constater que le comité est sur une belle dynamique, qu'il propose de nombreuses manifestations et qu'il travaille avec les services municipaux pour répondre aux problèmes de vitesse ou de sécurité.

Parmi les annonces, Richard Flandin, adjoint chargé de la voirie, est venu avec une bonne nouvelle, à savoir la réfection prochaine de la rue Bonfa et de la rue d'Aquitaine : « On va tout casser et tout refaire, chaussée et trottoir ».

Camille Delran, Président du conseil de quartier Garrigues Nord a confirmé la volonté de privilégier l'embellissement sur les fonds qui sont alloués aux conseils : « Notre conseil dispose de 100 000 € à ventiler sur les comités et à dépenser dans l'année ».

Voilà pourquoi devrait notamment voir le jour une boite à livres et des structures ludiques sur le square Wladimir Guiu.

Un élu qui travaille aussi sur le dossier noir du quartier, à savoir le carrefour Valmy.

Le stationnement reste également problématique et certains s'émeuvent de voir pleuvoir les contraventions : « Le café coûte très cher si on se gare mal ici » a lancé une habitante vite reprise par le patron du New Bon Coin : « Ce n'est pas le café qui coûte cher ! ».

Finalement, si on se gare bien à La Croix de Fer, si on râle un peu moins et si on espère voir se réaliser un jour la déviation Nord, comme l'a glissé le conseiller départemental Christian Bastid, également présent, tout est réuni pour que ce petit Montmartre se transforme en petit Paradis...

08/02/2017

Croix de Fer - Dolorès est venue jouer dans le quartier

 

Jeudi 26 janvier, les habitants du quartier de la Croix de Fer avaient rendez-vous avec Dolorès pour un spectacle d' humour burlesque au cours d'une soirée qui s'est bien déroulée.

Même si la salle n'affichait pas complet, le public en revanche fut très réactif.

Le comédien déguisé en danseuse flamenco a fait une ''conférence'' à sa façon sur le flamenco et ce en espagnol francisé !

Il a tout d'abord séparé hommes et femmes dans la salle pour la bienséance, comme autrefois en Espagne.

Si certains ont tenté de se cacher tout le monde a joué le jeu. Puis il a choisi, au hasard, trois personnes dans la salle qui l'ont accompagné durant tout le spectacle.

16387226_1428211397211036_7773709990180302890_n.jpg

Entre timidité voire gêne, ces trois artistes inattendus d'un soir ont magnifiquement tenu leurs rôles d’acolytes et avec Dolorès, ils ont bien fait rire.

Le rire qui d'ailleurs a été le fil rouge de la soirée de bout en bout.

Un rire qui a jailli de scènes mémorables comme par exemple l'arrachage de poils du torse afin que le cri de douleur évoque le chant du flamenco !

Du burlesque comme annoncé mais du loufoque comme on a peine à l'imaginer.

Bref une bonne tranche de rigolade sans prise de tête pour le plus grand plaisir des amateurs du genre...

01/02/2017

Russan - Eau secours 30 présente un tout nouveau système d'assainissement

 

Economique, écologique et innovant. Le triptyque séduisant était bien rôdé lors de la présentation d'un tout nouveau système d'assainissement non collectif.

Une réunion qu'avait organisé l'association eau Secours 30 dans le cadre de ses actions de sensibilisation, samedi dernier, dans la salle Edmonde Gleize, place de l'ambiance.

Elle avait pour cela invité une société spécialisée dans ce domaine qui a présenté, sous différentes coupes le système et a expliqué son fonctionnement.

A la surprise générale, ce procédé a très vite séduit les participants venus nombreux.

Il est vrai que plusieurs points forts ont été relevés comme l'absence d'odeur, l'entretien quasi nul, la faible emprise au sol, le côté écologique pour un assainissement naturel qui repose sur un principe de filtration par l'association des lombrics et microorganismes.

IMG_2978.JPG

Très intéressés, le public n'a pas été avare de questions auxquelles les représentants de la société ont répondu avec précisions.

Y compris d'ailleurs pour celle concernant le coût d'un tel système : « Il faut compter environ 9500 euros hors terrassement ».

Seul hic, la géologie en garrigue et donc le coût du terrassement s'il faut enterrer le système (ce qui n'est pas obligatoire) et l'acceptation du SPANC pour ce type d'installation.

Un système qui ne nécessite plus de vidange mais qui ne bénéficie pas du crédit à taux 0%.

Mais, dans la balance des avantages et inconvénients, il semble que tous aient été convaincus par ce système agréé et conçu en France...
www.soheassainissement.com

29/01/2017

Russan - Loto solidaire et remise de chèque

 

Dimanche dernier, le comité de quartier de Russan organisait un loto en faveur d'une association caritative.

Chaque année, c'est ainsi que procède l'organisateur qui remet, à l'issue de cette manifestation, un chèque correspondant aux recettes.

Cette fois-ci c'est la somme de 600 € qui a été remise à l'association « Côté Jardins solidaires ».

Cette somme sera utilisée pour la rénovation des cuisines de la structure.

 

P1040233.JPG

L'association a pour but un accompagnement social autour du jardinage collectif, tous les matins et toute l'année.

Cette activité est destinée à un public relevant des minima sociaux. La production de légumes et de fleurs est alors partagée entre tous.

Et pour couronner le tout, en plus du succès rencontré lors de ce loto, les lots ont été agrémentés de produits bio fournis par les Jardins Solidaires.

 

 

25/01/2017

Offre spéciale pour vous !

Profitez de la venue du cirque de Saint-Pétersbourg pour passer une superbe soirée et pour bénéficier de tarif très avantageux réservés aux fidèles lecteurs de ce blog !

Pour en profitez, il vous suffit de cliquer sur le lien dans la colonne de droite !

Que le spectacle commence...!

StPetA42017.jpg

 

21/01/2017

Exclusif - Apéro on Ice !

Jeudi dernier, à l'heure de l'apéritif de midi, Christian, un lecteur fidèle, a profité des températures glaciales pour siroter un verre sur sa piscine gelée.

Sans trucage mais avec un peu d'appréhension, Christian a immortalisé la scène, sur cette terrasse improvisée, aussi gelée que soin glaçon !

 

16114421_1924844664414209_4122979251474340083_n.jpg

13/01/2017

Ventabren - Le comité de quartier lance une alerte Orange

 

Avant de passer à une colère noire, le comité de quartier de Ventabren préfère avertir et lance une alerte « Orange » à l'opérateur historique de téléphonie mobile.

En cause, la fibre optique qui ne voit toujours pas le jour.

Le Président Jean Guiu annonce que dans les prochains jours, une délégation se rendre au siège pour apporter une pétition : « Nous allons monter au créneau car le débit ici est trop lent et on nous avait promis la fibre pour 2016, fibre que nous ne voyons toujours pas arriver » lance t-il agacé.

Les habitants se sont en effet mobilisés puisque cent soixante foyers ont signé le document : « C'est plus de la moitié des foyers recensés dans le quartier sans compter que certains n'ont pas Internet » ajoute t-il.

2656521004.2.jpg

Jean Guiu passe à l'offensive avec le soutien de ses habitants

Mais voilà, la problématique semble s'élargir à toute la zone de Garrigue, Ventabren n'étant donc pas une exception « La mobilisation devra prendre une autre ampleur si rien ne bouge et il n'est pas impossible que les habitants prennent ici des mesures de rétorsion vis à vis de cet opérateur ».

Une menace qui en dit long sur le climat mais qui ne changera en rien la qualité du réseau. A moins que l'opérateur Orange voit rouge et réagisse pour enfin augmenter le débit et apaiser les esprits...