Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


13/03/2018

Gazelle - Route d'Uzès : Claude Ayme, nouveau président du comité de quartier

Le paysage de la gouvernance des comités de quartier ne cesse de se transformer.

Un nouveau changement vient d'intervenir cette fois-ci au sein du comité de quartier de La Gazelle-Route d'Uzès.

Et ce n'était pas gagné. A quelques jours de l'élection, personne n'était sur les starting-blocks.

Les discussions ont finalement abouties à l'élection de Claude Ayme. Ancien cadre du BTP, le nouveau récipiendaire est adhérent au comité depuis dix ans et aux responsabilités depuis quatre ans.

Déjà aux commandes, Claude Ayme a pris des rendez-vous en Mairie et au sein des services de Nîmes Métropole: " Notre ligne directrice sera le mieux-vivre. Nous allons poursuivre l'oeuvre de Régine Despret-Eldarov avec moins de centralisation et beaucoup plus de délégation. Chacun aura une mission. C'était ma condition" explique le nouveau président.

A 75 ans, Claude Ayme veut faire bouger les choses avec l'aide du plus grand nombre : "Plus nous serons nombreux au comité, plus nous serons crédibles et entendus".

WP_20180227_001.jpg

Un appel lancé aux 5000 habitants pour un comité qui recense 200 adhérents.

Au menu des priorités, la voirie "qui est dans un état catastrophique" mais aussi la vitesse, les transports, l'assainissement et l'insécurité : "Nous sommes un des seuls quartier à devoir gérer des problèmes de zone urbaine et de zone de garrigue".

Outre le côté administratif, le comité revendique une dynamique importante avec des ateliers, des animations et des projets.

Un président qui appelle a un sursaut démocratique : "Agir dans le bénévolat pour le mieux-vivre de la cité est quelque chose de très valorisant".

Un message vers ceux qui hésiteraient encore !

10/03/2018

Planette. Une matinée consacrée par le comité à la vie du quartier.

À La Planette, on se sent un peu éloigné, mais pas forcément oublié.

Que ce soit pour les transports en commun, le haut débit ou l’évacuation des déchets verts, le comité de quartier, qui tient son assemblée générale au Plan-du-Feu, ce samedi 10 mars à 9 heures, œuvre de concert avec les collectivités pour tenter de répondre aux préoccupations des habitants et résoudre les problèmes. 


Sur les transports en commun, le président Philippe Boulet explique que le travail mené par les services de l’Agglo va porter ses fruits : « Nous devrions arriver à un service acceptable. »

2428153688.jpg

Philippe Boulet envisage de continuer l'aventure

Tout comme pour l’évacuation des déchets verts : « L’échange ce matin avec les professionnels du secteur et la présentation détaillée des dispositifs existants devraient nous aider à y voir plus clair. »

Quant au haut débit : « Malheureusement, nous n’avons pas d’interlocuteur annoncé, mais nous avons demandé des éléments et nous ferons remonter les doléances des habitants. » 


Une quinzième assemblée générale donc pour Philippe Boulet, qui annonce vouloir se représenter : « Je suis actif, mais j’ai une équipe formidable à mes côtés. »

De quoi aussi dégager un sentiment d’autosatisfaction lorsque l’on évoque notamment la Boîte à livres : « Un concept qui a été imaginé ici, et repris par beaucoup. »

De nombreux autres sujets seront évoqués : feu de la Saint-Jean, balade artistique...

Et un hommage sera rendu à Georges Gros. 

07/03/2018

Russan - Soirée musicale

Petite affiche GuitHarmony.png

05/03/2018

Russan - Dernière assemblée pour Bernard Astier

Bernard Astier ne reconduira pas sa candidature au poste de président du comité de quartier de Russan. Il tourne donc la page de neuf années aux responsabilités. Explications.

Vous avez décidé de ne plus vous représenter au poste de président. Pourquoi ?

Parce que mes affaires personnelles ne me laissent plus assez de temps pour assumer cette fonction dans de bonnes conditions…

Ce départ fait forcément parler car il était inattendu. N'est-ce pas un coup de tête ou un coup de blues ?

Je ne pars pas sur un coup de tête, la vie vous réserve parfois des déceptions. J'ai été exproprié de mes locaux au parc Georges-Besse. Il faut maintenant que je reconstruise ce que j'avais mis tant d'années à construire. De ce fait, moins de temps à consacrer au bénévolat.

AJX3856739420180303_1.jpg

Quels sont les trois faits marquants de vos neuf ans de présidence ?

Le premier fait, lorsque j'ai engagé le chanteur Ricoune pour notre fête du quartier : j'ai été impressionné par le monde. J'ai gardé l'image d'une immense foule et d'une jeunesse qui revenait. Le second, les nombreuses marques de sympathie que j'ai pu recevoir lorsque j'ai été hospitalisé après mon accident. Le troisième, mon bébé, la reconstruction de la capitelle de la source de Font-Chapelle. Je tenais à ce que les générations futures connaissent ce passé où l'eau était rare et précieuse.

Dans quel état d'esprit partez-vous ?

Je quitte la présidence avec un pincement au cœur, serein, fier du travail accompli et des objectifs fixés qui ont été atteints.

01/03/2018

Quartiers - La garrigue s'est parée d'un épais manteau blanc

L'épisode neigeux remarquable qui a touché notre région a également fortement impacté les chemins de la garrigue Nîmoise.

Plus prudents à pieds, quelques habitants se sont transformés en reporters afin d'immortaliser les paysages sous ce doux manteaux blanc.

D'autres en ont profité pour s'adonner à quelques activités sportives ou créatives.

Comme à Ventabren, où le bonhomme de neige assis sur son banc faisait office d'oeuvre d'art temporelle.

Du côté des Terres de Rouvière, un cheval semblait stupéfait par les quantités.

Quant à Garrigues Nord, la nature semblait assoupie.

Bref, tous ont profité des joies de la neige...

20180228_173511.jpg

IMG_5020.JPG

IMG_29071.jpg

27/02/2018

Garrigue Nord - Albert Garcia réélu Président !

Ce n'est pas vraiment une surprise mais vues les tensions qui régnaient depuis quelques temps sur le secteur, on aurait pu s'attendre à un dernier coup de théâtre.

Que nenni, c'est bien Albert Garcia qui a été reconduit à la tête du comité de quartier Garrigue Nord dimanche dernier.

201802261611303204_1.jpg

Une réélection qui lui confie les manettes pour trois ans au lieu d'un an, suite à une modification des statuts.

L'accompagneront dans ses projets, Francis Ezière et Bernard Chamboredon tous les deux vice-Présidents, Claude Brès, secrétaire et Natalia Moreau comme trésorière pour ce qui concerne le bureau.

Sept administrateurs complètent l'équipe.

De quoi tourner et écrire de nouvelles pages...

24/02/2018

Garrigues Nord - L'assemblée du comité a soufflé le chaud et le froid

Il y avait du monde dans le bidon, dimanche dernier au Clapas, en présence de Maud Chelvi, conseillère municipale représentant le maire de Nîmes.

Et malgré le froid ambiant, l'assemblée générale du comité de quartier de Garrigue Nord a été très chaude.

Entendons-le au sens où un collectif d'habitants avait aiguisé ses armes pour tenter une percée.

Il n'en a rien été et malgré quelques noms d'oiseaux qui ont volés ça et là, la réunion s'est finalement bien déroulée et les rapports présentés ont été adoptés à la majorité.

Un soulagement pour le président sortant, Alberto Garcia qui est satisfait de retrouver la confiance et la légendaire sérénité qui règne dans le quartier : "J'ai entendu les remarques et je n'ai pas répondu aux provocations. Moi, je suis là pour le quartier et ses habitants et d'ailleurs, notre comité va désormais mieux se structurer pour être encore plus efficace".

A commencer par une grande réunion publique que les responsables envisagent d'organiser le 6 avril prochain afin d'aborder les thèmes qui préoccupent le plus les habitants du secteur.

28279293_429105930853181_5174134556094827165_n.jpg

Beaucoup de monde dans le bidon

Une réunion en présence d'élus et de spécialistes qui répondront aux thèmes sélectionnés par les habitants eux-même à travers un questionnaire qu'ils recevront dans leur boite aux lettres.

Parmi les sujets, on devrait y aborder la Rocade Nord, la fibre, la sécurité, la circulation, la chasse et les Terres de Rouvière...

Côté festivités, la transhumance sera reconduite et "on va proposer des stages de reconstruction de murs en pierre, des démonstrations de taille de l'olivier, être proche de notre environnement pour mieux le préserver" explique Alberto Garcia.

Des projets qui devront être validés par le nouveau bureau et son nouveau président dont l'élection se déroulera d'ici quelques jours.

Un nom circule déjà et sans surprise, ce devrait être Alberto Garcia : "Je me représenterai si on me le demande" a t-il conclut !