Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


18/04/2017

Révolution - Elan Elan s'offre un nouvel élan

On se trouve souvent seul et isolé face à l’annonce de la maladie. Moins, grâce à l'association Elan Elan qui a été créée il y a un an dans le but de soutenir les gens face à la maladie en proposant des conférences, ateliers, informations, documentations, accessibles à tous.

Depuis quelques jours, c'est dans un nouveau local que les bénévoles reçoivent les personnes désireuses de se faire accompagner, ou tout simplement d'être écouter.

Que ce soit sur les cancers, les maladies auto-immunes et chroniques, les bénévoles proposent une oreille attentive, préconisent des suggestions qui peuvent alléger les effets secondaires des traitements, apportent des conseils diététiques, des astuces esthétiques pour renforcer le moral, des témoignages...

mars 2017 012.JPG

l'inauguration a eu lieue dernièrement

Bref, des échanges d'expériences à un moment de la vie où on en a bien besoin. La structure est désormais installée 17 rue Auguste, à proximité de la place de la Révolution où elle a ouvert un lieu chaleureux proposant notamment du café, un livre, ou disposant d'un espace de silence ou de partage.

L'accueil est proposé du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures, le lundi et le vendredi jusqu’à 13 heures 30 et le 3e dimanche du mois de 9 heures 30 à 13 heures pour un « petit déjeuner-brunch-bien-être ».

Ouverture le mardi 18 avril à 9 h 

Premier petit déjeuner-brunch-bien-être dimanche 23 avril. Réservation au 06 61 17 91 16 ou 06 77 70 83 13

04/04/2017

Promolive : Jean-Claude Woillet : « Nous voulons fédérer les familles d'Oléiculteurs »

Le 8 avril prochain se tiendront à Nîmes les premières Assises Nationales de l’oléiculture familiale au restaurant l'Espaséo en ville active.

Une idée qui a germée au sein de l'association Promolive à la suite d'une enquête et d'un constat sans appel : « L'oléiculteur est un inconnu ! ».

C'est notamment ce que l'on peut lire dans un ouvragé écrit par le président de l'association Jean-Claude Woillet, qui confirme : « Les recherches sur l'oléiculture sont fructueuses. En revanche, si vous recherchez des informations sur l'oléiculteur, c'est beaucoup plus compliqué ».

Pourtant, toujours d'après le spécialiste, ils sont nombreux : « Nous recensons 35 000 oléiculteurs en France, répartis en 10 000 professionnels pour 25 000 non-professionnels et parmi les professionnels, moins de 350 sont exclusivement dans la profession

Nouvelle image.jpg

Et ne parlez surtout pas d'amateurs à Jean-Claude Woillet car pour lui, la définition est inconvenante: « Les amateurs sont aussi pro que les vrais pro. Ils ont peut-être même une passion plus exacerbée pour tout ce qui gravite autour de la culture de l'olivier ».

Voilà un des thèmes qui sera abordé dans les trois commissions de travail prévue à cette grande réunion ayant comme objectif d'esquisser une organisation et une officialisation de la filière oléicole familiale.

Des assises qui comprendront également une partie plus plénière et protocolaire avec, espère t-il, la présence des élus des collectivités : « Car l'oléiculture institutionnelle est aussi un sujet sur lequel nous nous pencherons car nombreux sont les oliviers sur les ronds-points ou parc municipaux ».

Ce premier grand rendez-vous, en présence d'experts reconnus, est donc ouvert à tous : « Aux professionnels, aux élus, à tous ceux qui ont des oliviers, à tous ceux qui aiment l'olivier ».

Avec comme but ultime, de communier autour de cet arbre légendaire qui orne nos paysages et cultive un art de vivre.

Renseignements et inscriptions au repas : 04 66 67 37 50 / 06 89 06 99 37 jean--claude.woillet@wanadoo.fr

28/03/2017

Ventabren - Balade médiatique pour herbes folles

 

Cet automne, au mois d'octobre, les habitants du quartier de Ventabren, avec l'aide et les précieux conseils de l'entreprise Archivert, ont ensemencé les bords des chemins.

Depuis, le résultat de cette expérience inédite à Nîmes porte ses fruits et les pieds de murs se garnissent de nouvelles plantes qui enrichissent la biodiversité du quartier.

C'est pour admirer le résultat de ce travail original qu'une balade botanique est proposée Jeudi 30 mars 2017 à 9 heures 30.

Une nouvelle initiative qui permettra d'apprendre à reconnaître ces plantes, à les nommer et à les répertorier, que ce soient les spontanées ou celles qui ont été introduites.

1295850631.jpg

Les habitants avaient semé en novembre dernier

Une matinée en collaboration avec les participants de l'action « Sauvage de ma rue » organisé par le Museum de la ville de Nîmes mais aussi en présence d'une équipe de France 3 Languedoc Roussillon qui viendra réaliser un reportage.

Le rendez-vous est fixé au carrefour Ventabren/Guinguette (boite aux lettres).

La matinée s'achèvera autour d'un verre offert par le comité de quartier.

Inscription au préalable sur cqventabren@gmail.com ou contact@archivert.fr

26/03/2017

Quartiers - Le 5e challenge de pétanque inter-quartiers aura lieu le 26 août prochain

Les comités de quartiers concernés se sont retrouvés dernièrement pour une réunion préparatoire en vue de l'organisation du cinquième challenge de pétanque entre les quartiers de garrigues et les associations de la Boule du Mont Duplan, chargée de l'application du règlement et celle du Cheval du Clapas, chargée de l'accueil et de la logistique.

C'est d'abord la date qui a été arrêtée pour ce nouveau grand rendez-vous qui aura lieu le samedi 26 août.

2747446578.jpg

La manifestation prend de l'ampleur chaque année

Mais cette manifestation revêtira également un caractère particulier puisqu'elle fêtera sa cinquième année.

Par conséquent, les organisateurs ont envisagés de concocter quelques surprises et de nouvelles récompenses qu'ils dévoileront plus tard.

En attendant, ils espèrent que les amateurs seront toujours au rendez-vous jouer en toute convivialité.

24/03/2017

Russan - Travaux et transport au menu de l'assemblée

 

Les habitants du quartier de Russan avaient rendez-vous avec leur comité pour l'assemblée générale annuelle.

Et ils se sont déplacés en nombre puisque les responsables ont comptabilisé 91 personnes dans la salle Edmonde Gleize.

C'est Bernard Astier, à la tribune entouré d'élus, qui a donné le ton suivi de la lecture des différents rapports approuvés à l’unanimité.

A l’ordre du jour étaient aussi programmés plusieurs sujets concernant notamment la voirie, les problèmes de réception internet et les transports en commun.

Sur le premier point, les élus ont répondu aux questions des habitants concernant les travaux d’adduction d’eau en cours de réalisation et sur la remise en état des chemins de Russan et Terres de Rouvière.

3236147091.jpg

Bernard Astier avait quelques dossiers sous le coude

Sur cette inquiétude, les habitants ont été rassurés puisque l'élu en charge de la voirie s’est engagé à la refaire en totalité.

Mieux encore, les gaines pour les différentes dessertes seront mises en place afin de ne pas rouvrir la chaussée, notamment pour l'installation de la fibre optique comme l’avait demandé le Président du comité.

Quant à l’impasse Mariette, elle sera reprise quand les constructions seront terminées, a t-on précisé.

Concernant les problèmes de réception internet, outre le fait que rien ne semble programmé pour 2017, la direction des relations avec les collectivités du Gard de Orange a décliné l' invitation et n'a donc pas souhaité répondre aux questions.

Sur le dernier point, les transports en commun, les deux représentants de Nîmes métropole ont pris note des demandes de modification d' horaires et d'arrêts.

Ils ont aussi acquiescé sur la réservation d'un taxi qui pourra désormais se faire 2 heures avant et non plus 24 heures avant.

Le Président a levé la séance vers 20 heures, une fois les autres problématiques soulevées et partagées, voire prolongées durant un apéritif copieux offert par le comité.

 

19/03/2017

Planette - Une assemblée constructive

 

Dès 9 heures samedi 4 mars, Philippe Boulet a ouvert les travaux de l'assemblée générale annuelle du comité de quartier qui s'est tenue dans la salle municipale du Plan du feu devant un public copieux.

Précisément, ce sont soixante dix neufs personnes qui ont participé à ce rendez-vous important.

Au menu ont défilé les différents rapports et les projets que les bénévoles souhaitent mettre en œuvre.

Mais c'est surtout sur le thème des transports que l'assemblée s'est arrêtée longuement, profitant de la présence d'élus de l'Agglo et techniciens venus répondre aux inquiétudes et souhaits relevés dans l'assistance.

Surprise, les habitants du quartier ont ainsi appris qu'une demande du comité d'avoir un bus en fin d'après-midi en période hors scolaire au lieu d'un taxi a été acceptée.

En revanche, faute de fréquentation suffisante avec les taxis, la demande de bus pour le samedi matin n' a pas pu encore aboutir.

Cela reste pour l'instant à l'étude en attendant plus d'éléments quantitatifs à ce moment là du week-end.

DSC05159.JPG

Philippe Boulet a tenu le tempo

Le comité s'était fait le porte-parole des usagers au sujet des dysfonctionnements relatifs à certains chauffeurs de taxi.

Sur ce point aussi, le comité a été entendu par Nîmes Métropole et Kéolis puisqu'une charte prévoyant les obligations des chauffeurs et sanctions a été rédigée et proposée à la signature de chaque conducteur de taxi individuellement.

Philippe Boulet a porté à la connaissance de l'assemblée la charte par une lecture exhaustive de chaque article.

Cette dernière sera intégrée dans le contrat de concession.

Enfin, les difficultés pour réserver un taxi « à la demande » par téléphone la veille ont été soulevées et le comité de quartier a obtenu la mise en place d'un service plus performant avec réservation 2 heures avant.

La dernière heure de la réunion a été consacrée à des questions diverses laissant s'exprimer les habitants présents sur des problèmes, questionnements, suggestions: vitesse excessive des voitures dans la quartier et la demande de nouveaux ralentisseurs, d'un radar pédagogique, la demande de containers plus grands pour les déchets recyclables ou de passages hebdomadaires plus fréquents des camions bennes.

De quoi bien occuper le comité durant cette année avec la confiance renouvelée de ses habitants.

15/03/2017

Croix de fer - Symbiogym en symbiose avec le cancer colorectal

 

Tout comme il y a Octobre Rose pour sensibiliser sur le cancer du sein, il y a Mars Bleu pour sensibiliser sur le cancer colorectal.

L'association sportive Symbiogym, rue Bonfa, est un des huit clubs EPGV gardois à ouvrir ses portes la semaine prochaine dans le cadre de cette opération nationale.

Piloté par le ministère de la Santé et l’Institut National du Cancer, le mois de mars est celui de la mobilisation contre le cancer colorectal.

Tout au long de la période, des actions de prévention, de sensibilisation et d'information sont organisées partout en France.

11390266_784045501710550_697903746831919279_n.jpg

Le sport est gage de bonne santé !

Il est important de rappeler que le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus meurtrier en France, alors que détecté tôt, grâce au dépistage, il guérit dans 9 cas sur 10.

Aussi, les bienfaits de l'activité physique régulière et modérée peuvent être un moyen de réduire le risque.

Voilà pourquoi Symbiogym est partenaire de l'opération en proposant séances gratuites et ouvertes à tous du 13 au 18 mars avec en ligne de mire de toucher les sédentaires quel que soit l'âge. « Nous sommes en partenariat avec Gard Lozère Dépistage pour que cette opération rencontre un succès important afin de sensibiliser l'opinion sur le risque de la maladie mais aussi sur les avantages de l'activité physique sur le corps et l'esprit » explique Chantal May, la présidente du club.


Renseignements sur symbiogym.fr ou par email à symbiogym@laposte.net