19/02/2017

Route d'Uzès - Soixante ans que la famille Dumas bichonne les automobilistes

 

En voiture Simone...

La machine à remonter le temps nous conduit en 1956, date à laquelle Roger Dumas décide d'acheter l'ancienne Guinguette de la Route d'Uzès et d'y installer son garage.

Les bals musettes ont depuis fait place aux rugissements des véhicules de toutes marques pour venir se refaire une beauté ou pour se faire opérer.

Mieux, durant quelques années, c'était le temple de l'automobile car il y avait aussi une auto-école tout comme des pompes à essence qui ont disparues dans les année 93.

A l'époque, Roger Dumas Père, tourneur chez Dupont rue Salomon Reinach, a voulu transformer sa simple passion pour l'auto en devenant garagiste.

Il s'est donc employé à soigner tous les maux mécaniques jusque dans les années 2000 où il a pris sa retraite pour aller couler une quinzaine d'années heureuses dans sa Corse bien-aimée.

Une retraite paisible puisqu'il léguait à son fils Roger-Louis, la boutique : « Je me prédestinais à travailler dans les eaux et forêts mais la vie a fait que j'ai dû changer de voie et j'ai repris le flambeau familial » avant d'ajouter : « Et je ne le regrette pas ».

Une transmission de père en fils qui depuis soixante ans règne sur le quartier avec toute la simplicité et l'humilité qui caractérise la famille, à l'image de Françoise qui est venue porter assistance à son mari.

IMG_3113.JPG

Inséparables, dans la vie comme dans le travail

Des trois enfants nés de cette union, aucun ne semble se préparer à poursuivre cette belle aventure familiale.

Un regret qu'ose à peine afficher le patron qui reste cependant serein quant à l'avenir de cette institution : « Il y aura sûrement une relève, j'en doute pas ».

Mais Roger-Louis a encore une bonne dizaine d'années devant lui avant de se poser sérieusement la question.

Tous les matins il ouvre son garage aux clients toujours aussi fidèles : « Je suis en poste dès 6 heures 15 du matin et jusqu'à 19 heures 30, du lundi au vendredi ».

Pas de répit donc et loin d'être aux 35 heures, il n'en demeure pas mois satisfait : « Nous réparons environ une quarantaine de véhicules par semaine ».

Des véhicules qu'il propose également à la vente puisqu'il est aussi concessionnaire pour une grande marque française : « Nous vendons aussi une quarantaine de voitures neuves ou d'occasion ».

Un domaine dans lequel le progrès nécessite des formations régulières laissant une large place à l'électronique au détriment de la mécanique : « Mais les voitures sont aujourd'hui plus sures et vieillissent moins vites » précise le patron.

Une espérance de vie que rallonge la famille Dumas grâce aussi à son savoir-être...

18/02/2017

Route d'Uzès - Le parking relais sur le point d'être achevé

 

Il est enfin devenu réalité.

Le parking-relais que réclamait le comité de quartier de la Gazelle Route d'Uzès depuis de nombreuses années, est sur le point de s'achever.

D'après nos informations, il devrait être terminé fin mars.

Cette réalisation qui avait en son temps était soumise à l'approbation des responsables du comité et présenté en assemblée générale, comprendra une trentaine de places de parking.

thumbnail_IMG_3037.jpg

Selon les normes en vigueur, elle sera également dotée de places réservées aux personnes à mobilité réduite et un emplacement sera également prévu pour garer les vélos.

Il y aura enfin un dépose minute pour les bus : « Nous avons demandé une réunion avant la fin des travaux » a déclaré la présidente du comité de quartier Régine Desprets.

Des travaux qui ont aussi permis d'embellir ce coin, connu pour être bien discret...

07/12/2016

Mas de Roulan - Un propriétaire offre une virée en Alpine aux ouvriers de l'ESAT

 

Vendredi 18 novembre, les ouvriers de l’atelier Carrosserie de l’ESAT ''Les Chênes Verts'' ont eu le plaisir d’être récompensés par un de leur client.

En effet, M. Charavel, heureux propriétaire d’une Alpine A110 1600S de 1970, voiture de collection qu’il possède depuis plus de 30 ans, leur a confié début d’année 2016, pour restauration complète de la carrosserie.

Le chanceux propriétaire envisage de faire des rallyes historique dès l’année prochaine, raison pour laquelle, il a entrepris ces travaux.

Nouvelle image.jpg

En attendant il a offert, à chacun des ouvriers, un baptême en effectuant une virée dans les gorges du gardon.

La matinée s’est conclue autour du verre de l’amitié offert par ce client ravi et son épouse ».

27/08/2016

Ventabren - La chaussée remise à neuf, rue Kléber

L’été est propice au farniente pour les uns et au travail pour les autres.

Ainsi, les services municipaux de la voirie sont-ils intervenus pendant les vacances pour recouvrir la longue rue Kléber d’un nouvel enrobé.

Entre la voie de chemin de fer et les casernes du régiment d’infanterie, cet axe a retrouvé depuis quelques jours un air de jeunesse.

IMG_2196.JPG

Des travaux qui ont duré quelques semaines, le temps de reprendre les marquages au sol, et voilà que les habitués ont découvert avec soulagement un vrai billard sur lequel on pourrait rouler avec des patins !

Exit les nids de poules et pas même un ralentisseur pour perturber la circulation.

De quoi ravir ceux qui empruntent régulièrement cette rue et ils sont nombreux.

À la croisée des chemins, certains habitants comme Daniel, sont très satisfaits, « même s’il reste encore beaucoup de chemin à faire ! » dira-t-il, non sans un peu d’humour avant d’ajouter : « Mais c’est un bon début ».

23/05/2016

Esplanade - La halte solidaire d'Isabelle et Philippe Mancel

 

Isabelle et Philippe Mancel ont fait une halte à Nîmes, certes pour se désaltérer mais aussi et surtout pour sensibiliser l'opinion sur le don gratuit de sang et sur la récolte de bouchons destinés à financer des projets pour handicapés.

A mi-parcours de leur périple solidaire, ils sont venus rencontrer les nîmois sur l'esplanade : « Ici comme ailleurs, nous rencontrons des gens formidables et faisons le plein d'énergie car on sent qu'il y a des actions merveilleuses partout notamment sur des sujets qui nous mobilisent » explique Isabelle.

IMG_1318.JPG

Rennais tous les deux, ils ont pris 21 jours de congés et vont parcourir un tour de France de près de 3 000 kilomètres avec leur 4L: « Il nous reste environ 1 200 kilomètres à faire pour revenir à notre point de départ, Rennes ».

Un défi et une belle aventure humaine pour ces deux passionnés de la vie...

18/11/2015

La Gazelle - Des feux tricolores régulés en fonction de la vitesse des véhicules

La Gazelle, dans un quartier de Nîmes, on circule désormais sous onde verte. Ce système de régulation permet de contrôler la vitesse des véhicules. Il était demandé par le comité.

Une onde verte, qu'est-ce donc ? Depuis fin octobre, une partie de la route d'Uzès, celle qui traverse notamment la zone de commerces et d'écoles, est équipée d'un système appelé Onde verte. Il consiste à réguler la circulation automobile sur un axe comportant plusieurs intersections consécutives équipées de feux tricolores. Ce système permet aux véhicules qui respectent la limitation de ne pas se voir bloquer par un feu rouge. Le véhicule bénéficie dès lors d'un rythme de passage des feux au vert sur toute la partie de l'axe concerné. A contrario, si la vitesse est jugée excessive, le véhicule sera stoppé par un feu rouge.

 

si-le-vehicule-respecte-la-vitesse-le-feu-passe-ou-reste-en_1663977_667x333.jpg

Une circulation sous contrôle

Du pont des Pendus au Four-à-Chaux, grosso modo, c'est désormais une circulation sous contrôle. Il faut dire que le comité de quartier bataillait depuis des années pour obtenir gain de cause, tant la vitesse était inquiétante sur cet axe.

Pétition de 700 signatures

Aidés par une pétition ayant rassemblé près de 700 signatures, les responsables ont tout de même tenu à préciser : "Nous avons été écoutés et entendus. Nous sommes ravis d'être désormais équipés de ce système qui devrait tordre le coup à la vitesse excessive", indique la présidente du comité de quartier, Régine Despret.

Accompagnés de Bruno Coppola, chargé du dossier, les deux responsables du comité ont aussi voulu insister sur l'efficacité avec laquelle ce dossier a été traité. De plus, outre cette concrétisation, le quartier a bénéficié de quelques aménagements de voirie, là encore, demandés depuis longtemps : "Nous sommes dans une démarche constructive et les échanges avec nos interlocuteurs sont fructueux." À tel point que certains dossiers avancent très vite dont un qu'espérait le comité depuis des années.

27/01/2015

Croix de Fer - Daniel Thombreau quitte la tête du comité de quartier

Il n'y aura pas eu cette fois de coup de théâtre !

Daniel Thombreau, avant même de présenter le bilan de l'année, a annoncé la couleur : « Je ne me représente pas et c'est Chantal May qui va prendre ma place ».

Et comme s'il voulait tourner encore plus vite la page, il s'est vite lancé dans le détail des actions du comité, après avoir souligné les derniers événements tragiques.

Parmi les sujets sensibles et non résolus aux yeux du comité, la propreté urbaine, le stationnement et la circulation ont toujours la côte dans les échanges : « Il y a un service propreté dans la rue Bonfa et il passe une fois tous les 15 jours » tempête un habitant.

Même son de cloche chez une maman d'élève : « Ils nous est impossible d'emprunter les trottoirs pour aller à l'école tant ils sont jonchés de déjections canines ».

IMAG0055.jpg

Du côté du stationnement sauvage, c'est un carton rouge qui est donné à l'école d'infirmière. A tel point que les élus et responsables du comité ont décidé d'aller à la rencontre de la direction de l'établissement.

Quant à la circulation : « nous espérons voir un jour réaliser l'aménagement du carrefour Valmy-Baroncelli » lance le président.

De même pour les transports en commun,  certains aimeraient que soit étudié de façon plus globale le réseau de desserte afin d'encourager l'utilisation de ce moyen de déplacement.

De nombreux dossiers restent donc ouverts pour la nouvelle équipe comme également celui sur la déviation nord que certains n'hésitent pas à dénoncer : « On nous balade depuis 40 ans sur ce point ».

Autant de sujets que ne traitera donc plus Daniel Thombreau qui à l'issue du vote des différents bilans, a remercié tous les acteurs : « Je suis heureux, au bout de 10 ans, de passer la main. Chantal May sera compétente et dévouée pour notre quartier ».

Les applaudissement ont nourri ce départ et l'arrivée de la nouvelle présidente, élue à l'unanimité.