Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


05/02/2018

Russan - Bernard Astier laisse la place !

C'est un coup de théâtre !

Bernard Astier, par la voie de la lettre du comité de quartier, annonce ne plus vouloir se représenter au poste de Président: "Je préside le comité de quartier depuis neuf ans avec beaucoup de plaisir...C’est avec un pincement au cœur que je quitterai la Présidence du comité, mes occupations personnelles ne me permettent plus d’assumer cette fonction dans de bonnes conditions. Aussi à la prochaine assemblée générale, je démissionnerai".

Une décision que seuls quelques proches connaissaient et qui en surprend plus d'un.

D'autant que Bernard Astier et son épouse Christiane ont beaucoup donné pour cette association hyper-active avec son centre névralgique la salle Edmonde Gleize.

1126475860.jpg

Un duo qui fonctionnait bien et qui n'a pas ménagé ses efforts pour que chaque activité ou manifestation se déroule dans les meilleures conditions.

Un départ prématuré pour certains, une nécessité pour celui qui désormais va devoir laisser la place : "Les raisons qui me poussent à me retirer n'ont aucun lien avec le comité. A un moment, il faut laisser sa place et renouer avec les activités de sa vie privée".

Et de conclure: "Mais je resterai au sein du comité pour aider cette équipe qui a beaucoup de mérite."

Un départ qui aura probablement quelques retentissements.

A suivre...

01/02/2018

Ventabren - "Tout va (presque) bien !"

L'assemblée générale du comité de quartier de Ventabren s'est tenue dernièrement dans la salle municipale Marcel Gouvernet.

Avant la traditionnelle galette des Rois partagée dans une ambiance conviviale, les responsables du comité ont décliné les différents rapports et sujets concernant l'actualité du quartier.

Les échanges les plus importants se sont concentrés sur l'attente de la fibre optique "promise depuis 2017 et attendue cette année", sur les travaux EDF qui ont débuté suite aux dégâts occasionnés par la tempête de 2015 "mais qui ne seront pas un long fleuve tranquille".

201801231703099473_1.jpg

Le Président Jean Guiu a également annoncé la création du challenge de pétanque "Pierre Dumas" décédé cette année et dont la disparition reste une épreuve pour tous en précisant que la manifestation ne concurrencera aucune autre initiative et se fera sur invitation.

Quant à l'environnement du quartier, malgré la sécheresse, on se réjouit à l'avance de l’arrivée du printemps qui verra les "herbes folles" pousser et embellir le quartier.

Sur un air de "tout va bien", les responsables ont aussi soulignés le rajeunissement du comité avec l'arrivé d'un nouveau jeune qui vient de s'installer dans le secteur.

De quoi regarder vers l'avenir...

29/01/2018

Russan - Pluie de médailles pour récompenses

Nouvelle image.jpg

27/01/2018

Quartiers - Une Nîmoise à l’élection de La Payse France aujoud’hui

 

Payse de France, quèsaco ?  

Il s’agit d’un concours  national où des jeunes filles sont élues pour être les Ambassadrices de nos terroirs.

Comme pour Miss France, il y a la Payse de France et ses Demoiselles d’Honneur.  

Une manifestation qui existe depuis 1946 et qui est organisée sous l’égide de la Fédération Nationale du Folklore Français.

Vêtues de leur costume régional, les candidates, issues d’un des groupes du Collectif des Fédérations Nationales des Arts et Traditions Populaires, devront commenter un diaporama concernant leur province et illustrant un sujet de leur choix (par exemple, sur le costume, l’histoire, la gastronomie, les arts…).

Elles devront ensuite répondre à quelques questions d'ordre culturel.

IMG_0868.JPG

La candidate sera t-elle élue Payse de France ?

Un tel mode d'élection prouve, que loin d'être désuet, le folklore peut revêtir des aspects contemporains et variés.

Un jury, composé de plusieurs personnalités, aura à départager les candidates selon des critères déterminés comme la présentation et prestance, la qualité de l'élocution, la culture générale, choix et connaissance de leur sujet de diaporama.

Le groupe Nîmois Flour d’Inmourtalo est heureux et fier d’avoir dans ses rands la candidate qui représentera aujourd’hui, à Massy, pour la 72e édition de cette élection, la Provence.

Il s’agit de Nell Conesa Mouyon 20 ans étudiante à Nîmes en 3eme année de licence design.

Un parcours qui semble bien engagé et une élection qui sera peut-être remportée.

22/01/2018

Route d'Uzès - La Banque Populaire du Four à Chaux ferme ses portes

Jusque-là,c'était une rumeur. C'est devenue une certitude.

L'agence de la banque populaire installée depuis plusieurs années sur la zone commerciale du Four à chaux, route d'Uzès, ferme définitivement ses portes.

C'est en effet par un courrier qui a été adressé aux clients, que l'information a été confirmée.

Un regret pour le président du comité de quartier de Ventabren qui lors de la période de rumeurs s'était déjà offusqué de la déliquescence des commerces de proximité "très utiles aux personnes âgées ou à mobilité réduite".

Des clients qui désormais, devront se rendre en centre-ville...

 

201801111721191924_1.jpg

 

19/01/2018

Quartiers - Les Vœux des Président(e)s des comités de quartier

La période étant propice aux vœux, les présidents des comités de quartier ont aussi leurs souhaits et souhaitent les partager.

Pour Régine Desprets, toujours présidente du comité de La Gazelle jusqu'au prochain Conseil d'administration: "je souhaite que ce comité perdure car les anciens souhaitent passer le relais mais, à ce jour, les bonnes volontés prêtes à prendre la relève sont rares. Que soient aussi posés les soucis de sauvegarde de notre environnement, de développement de modes de transport "doux", de convivialité entre les habitants".

la-nouvelle-presidente-est-une-ancienne-drh-de-cacharel_1305484_667x333.jpg

Pour Chantal May, présidente de la Croix de Fer : "La progression de l'insécurité dans le quartier n'a jamais été aussi forte que ces derniers mois. Je forme donc des vœux pour que le quartier retrouve la quiétude et la sérénité qui l'ont toujours caractérisé suite aux différents événement. Et puis que les commerces existants perdurent et que ceux qui malheureusement ferment soient remplacés".

1785171510.jpg

Pour Alberto Garcia de Garrigue Nord : "Que la prochaine transhumance 2018 soit encore plus belle, que les projets des Terres de Rouvières aboutissent. Que notre garrigue soit et redevienne un lieu de partage et de culture pour tous".

1277011003.JPG

Du côté de La Planette, Philippe Boulet souhaite "Plus de civisme, du très haut débit pour tous, plus d'adhérents et enfin un magnifique boulodrome pour partager autour de la pétanque de magnifiques moments de convivialité et pour gagner le prochain Challenge inter quartiers".

2428153688.jpg

Quant à Russan, Bernard Astier aimerait:"Que tout le monde se dise bonjour ou merci et que des personnes plus jeunes succèdent aux anciens du comité. Enfin que d'autres habitants aient envie de s'impliquer pour maintenir le dynamisme de ce comité très utile à notre quartier".

4075798494.jpg

12/01/2018

Série : Nîmes, le ville aux 7 collines - Le Mont Crémat où le Montmartre Nîmois

Lorsqu'on s'amuse à demander aux Nîmois d'énumérer les sept collines de Nîmes, assurément, si le Mont Duplan est souvent cité, celle qui se trouve de l'autre côté du col Saint-Luc est peu connue, voire inconnue.

Levons donc le mystère.

Le Col Saint-Luc, dominé par l'église du même nom, est situé à 71.30 mètres d'altitude.

201712281249371587_4.jpg

C'est un carrefour cardinal entre deux parties de la ville, celle qui mène du Sud au Nord et de l'Est à l'Ouest.

Mais ce n'est pas le point le plus haut. En fait, il s'agit d'un passage entre le Mont Duplan et Le Crémat, de l'autre côté.

Pour s'y rendre, il faut suivre un panneau indiquant les Trois Fontaines. Cette rue qui grimpe encore, mène à celle des Moulins dont on peut encore apercevoir les vestiges.

201712281249371587_5.jpg

Sûrement pas un hasard si les anciens ont construit des moulins par ici. De là, on poursuit jusqu'à la crypte Saint-Baudile.

Là, le mystère est loin d'être élucidé d'autant que cette crypte a aussi son lot de phénomènes étranges. Mais l'enclos sur lequel repose une vaste croix permet de s'arrêter un instant sur cet endroit qui est, en vérité, une des sept collines de Nîmes.

201712281249371587_3.jpg

Le Crémat est aussi le nom de la rue qui mène jusqu'ici. Voilà un endroit qu'on appelait aussi le Mont du Martyr puisque, selon la légende, Saint-Baudile y fût décapité.

Mais le nom de cette colline aurait, là aussi, plusieurs interprètes et interprétations. Certains considérant qu'à l'époque, plusieurs tènements ont été incendiés. D'autres préfèrent parler d'exposition favorable à une chaleur caniculaire l'été.

Ce quartier est tout ce qu'il y a de plus agréable surtout lorsqu'on s'y perd. Labyrinthe aux ruelles étroites, sa réputation en fait un quartier résidentiel où plane un air d'artistes.

201712281249371587_1.jpg

Les réverbères qui jalonnent la rue des moulins, les vestiges des trois moulins qui se dressent encore, les petits escaliers qui s’entremêlent ça et là offrent une atmosphère parisienne.

201712281249371587_2.jpg

D'où son nom de "Petit Montmartre Nîmois". La configuration du quartier nécessite d'être un adepte de la marche.

Entre la Croix de Fer et la crypte, on ouvre un parchemin sur lequel se sont écrits des siècles d'histoire, d’événements.

Ici, c'est comme si on avait peint un rythme de vie à la Nîmoise, sous le chant des cigales, les sifflets des meuniers et les allées et venues de l'allumeur des réverbères.

Voilà une colline depuis laquelle on gravite vers l'émerveillement.