Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/02/2017

Russan : Soirée à ne pas manquer !

Nouvelle image (2).jpg

22/02/2017

Mas de Roulan - Vitalité du comité et aléas dans le quartier au menu de l'assemblée

 

Le comité de quartier du Mas de Roulan a tenu dernièrement son assemblée générale dans les locaux de l'ESAT des Chênes Verts.

Soixante douze participants très précisément avaient fait le déplacement pour assister à la réunion en présence d'élus de la ville et du département venus débattre et répondre aux préoccupations des habitants.

Parmi celles-ci, sont venus grossir le rang des problèmes le haut-débit insuffisant, l'état des chaussée, le quartier mal desservi en transport en commun et la prolifération des sangliers.

Des problématiques qui souvent ont été suivies d'explications, de propositions, voire de solutions par les représentants des collectivités.

200066070.jpg

Jean-Claude Drimaracci espère obtenir un second boulodrome 

Des échanges qui ont été précédés par une lecture des différents bilans de l'année écoulée où l'on a pu constater la vitalité du comité.

Il a notamment été proposé la création d'un deuxième boulodrome ou encore l'installation d'une boite à livres sur le modèle de celle installée dans le quartier de la Planette et dont l'idée semble, depuis, faire des petits.

Quant aux nouvelles animations, des cours d'initiation au Qi Gong et deux soirées à thème sont envisagées.

Bref, le comité de Mas de Roulan est en pleine force de l'âge !

19/02/2017

Route d'Uzès - Soixante ans que la famille Dumas bichonne les automobilistes

 

En voiture Simone...

La machine à remonter le temps nous conduit en 1956, date à laquelle Roger Dumas décide d'acheter l'ancienne Guinguette de la Route d'Uzès et d'y installer son garage.

Les bals musettes ont depuis fait place aux rugissements des véhicules de toutes marques pour venir se refaire une beauté ou pour se faire opérer.

Mieux, durant quelques années, c'était le temple de l'automobile car il y avait aussi une auto-école tout comme des pompes à essence qui ont disparues dans les année 93.

A l'époque, Roger Dumas Père, tourneur chez Dupont rue Salomon Reinach, a voulu transformer sa simple passion pour l'auto en devenant garagiste.

Il s'est donc employé à soigner tous les maux mécaniques jusque dans les années 2000 où il a pris sa retraite pour aller couler une quinzaine d'années heureuses dans sa Corse bien-aimée.

Une retraite paisible puisqu'il léguait à son fils Roger-Louis, la boutique : « Je me prédestinais à travailler dans les eaux et forêts mais la vie a fait que j'ai dû changer de voie et j'ai repris le flambeau familial » avant d'ajouter : « Et je ne le regrette pas ».

Une transmission de père en fils qui depuis soixante ans règne sur le quartier avec toute la simplicité et l'humilité qui caractérise la famille, à l'image de Françoise qui est venue porter assistance à son mari.

IMG_3113.JPG

Inséparables, dans la vie comme dans le travail

Des trois enfants nés de cette union, aucun ne semble se préparer à poursuivre cette belle aventure familiale.

Un regret qu'ose à peine afficher le patron qui reste cependant serein quant à l'avenir de cette institution : « Il y aura sûrement une relève, j'en doute pas ».

Mais Roger-Louis a encore une bonne dizaine d'années devant lui avant de se poser sérieusement la question.

Tous les matins il ouvre son garage aux clients toujours aussi fidèles : « Je suis en poste dès 6 heures 15 du matin et jusqu'à 19 heures 30, du lundi au vendredi ».

Pas de répit donc et loin d'être aux 35 heures, il n'en demeure pas mois satisfait : « Nous réparons environ une quarantaine de véhicules par semaine ».

Des véhicules qu'il propose également à la vente puisqu'il est aussi concessionnaire pour une grande marque française : « Nous vendons aussi une quarantaine de voitures neuves ou d'occasion ».

Un domaine dans lequel le progrès nécessite des formations régulières laissant une large place à l'électronique au détriment de la mécanique : « Mais les voitures sont aujourd'hui plus sures et vieillissent moins vites » précise le patron.

Une espérance de vie que rallonge la famille Dumas grâce aussi à son savoir-être...

18/02/2017

Route d'Uzès - Le parking relais sur le point d'être achevé

 

Il est enfin devenu réalité.

Le parking-relais que réclamait le comité de quartier de la Gazelle Route d'Uzès depuis de nombreuses années, est sur le point de s'achever.

D'après nos informations, il devrait être terminé fin mars.

Cette réalisation qui avait en son temps était soumise à l'approbation des responsables du comité et présenté en assemblée générale, comprendra une trentaine de places de parking.

thumbnail_IMG_3037.jpg

Selon les normes en vigueur, elle sera également dotée de places réservées aux personnes à mobilité réduite et un emplacement sera également prévu pour garer les vélos.

Il y aura enfin un dépose minute pour les bus : « Nous avons demandé une réunion avant la fin des travaux » a déclaré la présidente du comité de quartier Régine Desprets.

Des travaux qui ont aussi permis d'embellir ce coin, connu pour être bien discret...

15/02/2017

Costières - Récompenses de bronze pour deux sportives engagées

 

Une belle et émouvante cérémonie s'est déroulée dernièrement dans une salle du stade des Costières.

Un lieu symbolique et ô combien adapté pour recevoir la médaille de bronze de la jeunesse, des sports et de l'engagement.

Aux côtés de personnalités comme Georges Colombani ou encore Jean Paparone, deux sportives ont été sous les honneurs.

D'abord Angèle Incorvaia qui a reçu cette distinction avant de déclarer : « Le sport fait parti de ma vie et j'en ai pratiqué de nombreux. Je me suis aussi engagée pour les autres aux côtés du sénateur-maire Jean-Paul Fournier avec passion et assiduité. Enfin, je suis au comité de quartier de la Croix de Fer et je continue à pratiquer du sport au sein notamment de l'association La Nîmoise en Garrigue que j'ai créée ».

16708408_1592379907442252_3694861264168058387_n.jpg

Une association qu'elle a aussi légué en 2008 à sa collègue Lisya Jonquet, également distinguée ce soir là pour être aussi membre du Macadam Club Nîmois, impliquée dans l'organisation du semi-marathon de Nîmes depuis de nombreuses années et enfin bénévole laïque pour le Temple de Logrian.

Deux médaillées récompensées aussi par une amitié indéfectible et la présence de nombreux amis venus les féliciter.

 

11/02/2017

Croix de Fer- Problèmes urbains dans un bel écrin au menu de l'assemblée

Petit Montmartre Nîmois à deux pas des « beaux jardins du Mont Duplan », le quartier de La Croix de Fer est un écrin urbain qui est confronté à des problématiques que chacun, élus et bénévoles du comité de quartier, tentent d'améliorer dans la mesure du possible.

C'est bien sur ce déroulé que la dernière assemblée générale s'est tenue devant une bonne poignée de participants.

La présidente Chantal May, après avoir présenté ses vœux, a d'abord « enfoncé une porte ouverte » notamment lorsqu'elle a déclaré: « Il est très désagréable d'entendre des réflexions alors que nous sommes tous des bénévoles et que tout ce que nous faisons, nous le prenons sur notre temps libre et nous essayons de le faire du mieux possible ».

Une déclaration suivie de faits concrets lorsqu'il s'est agit de rendre compte de tout ce qui a été réalisé dans le quartier sur l'année écoulée, que ce soit pour l'animer ou pour améliorer le cadre de vie de ses habitants.

16473750_1434131933285649_8430528893126363717_n.jpg

Et force était de constater que le comité est sur une belle dynamique, qu'il propose de nombreuses manifestations et qu'il travaille avec les services municipaux pour répondre aux problèmes de vitesse ou de sécurité.

Parmi les annonces, Richard Flandin, adjoint chargé de la voirie, est venu avec une bonne nouvelle, à savoir la réfection prochaine de la rue Bonfa et de la rue d'Aquitaine : « On va tout casser et tout refaire, chaussée et trottoir ».

Camille Delran, Président du conseil de quartier Garrigues Nord a confirmé la volonté de privilégier l'embellissement sur les fonds qui sont alloués aux conseils : « Notre conseil dispose de 100 000 € à ventiler sur les comités et à dépenser dans l'année ».

Voilà pourquoi devrait notamment voir le jour une boite à livres et des structures ludiques sur le square Wladimir Guiu.

Un élu qui travaille aussi sur le dossier noir du quartier, à savoir le carrefour Valmy.

Le stationnement reste également problématique et certains s'émeuvent de voir pleuvoir les contraventions : « Le café coûte très cher si on se gare mal ici » a lancé une habitante vite reprise par le patron du New Bon Coin : « Ce n'est pas le café qui coûte cher ! ».

Finalement, si on se gare bien à La Croix de Fer, si on râle un peu moins et si on espère voir se réaliser un jour la déviation Nord, comme l'a glissé le conseiller départemental Christian Bastid, également présent, tout est réuni pour que ce petit Montmartre se transforme en petit Paradis...

08/02/2017

Croix de Fer - Dolorès est venue jouer dans le quartier

 

Jeudi 26 janvier, les habitants du quartier de la Croix de Fer avaient rendez-vous avec Dolorès pour un spectacle d' humour burlesque au cours d'une soirée qui s'est bien déroulée.

Même si la salle n'affichait pas complet, le public en revanche fut très réactif.

Le comédien déguisé en danseuse flamenco a fait une ''conférence'' à sa façon sur le flamenco et ce en espagnol francisé !

Il a tout d'abord séparé hommes et femmes dans la salle pour la bienséance, comme autrefois en Espagne.

Si certains ont tenté de se cacher tout le monde a joué le jeu. Puis il a choisi, au hasard, trois personnes dans la salle qui l'ont accompagné durant tout le spectacle.

16387226_1428211397211036_7773709990180302890_n.jpg

Entre timidité voire gêne, ces trois artistes inattendus d'un soir ont magnifiquement tenu leurs rôles d’acolytes et avec Dolorès, ils ont bien fait rire.

Le rire qui d'ailleurs a été le fil rouge de la soirée de bout en bout.

Un rire qui a jailli de scènes mémorables comme par exemple l'arrachage de poils du torse afin que le cri de douleur évoque le chant du flamenco !

Du burlesque comme annoncé mais du loufoque comme on a peine à l'imaginer.

Bref une bonne tranche de rigolade sans prise de tête pour le plus grand plaisir des amateurs du genre...