Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


28/06/2018

Jean Bouin - Serre Cavalier a fêté la musique

Le centre de Gérontologie du Centre Hospitalier Universitaire a proposé de nombreuses animations en partenariat avec le Comité hospitalier de Serre Cavalier à l'occasion de la fête de la musique officiellement fixée au 21 Juin.

Mais c'est dès le lundi 18 juin que le centre s'est animé.

Il a en effet accueilli la chorale intergénérationnelle avec l'école primaire de la Gazelle dans les jardins de Serre Cavalier pour une belle après-midi de partage entre juniors et seniors.

Le lendemain, Jérémie Buirette est venu se produire avec son accordéon dans les halls de l'Amandier et du Figuier et Manon Laëlle a chanté au sein des différentes résidences.

35847136_830000450532417_6907937223207813120_n.jpg

Danièle du groupe Mezzo Soprano a enchanté le public

En fin de journée, c'est le groupe Mezzo Soprano qui a pris le relais en proposant aux résidents un répertoire musical des plus belles chansons françaises.

Une journée qui s'est achevée avec un repas campagnard et toujours en chansons.

C'est enfin le 21 Juin que le groupe Après s'est produit dans le hall Amandier/Figuier.

Un concert proposé par la SMAC Paloma, unique en son genre puisqu’il a mis en exergue le rapport entre les mots, le corps et le son, en mêlant chanson et langue des signes.

Bref, il y en avait pour tous les goûts et tous les genres.

Et surtout pour le plus grand bonheur des résidents !

20/06/2018

La Planette - Plein feu sur la St Jean

Samedi 23 Juin, le Plan du Feu va s'embraser.

Une nouvelle édition du feu de la Saint Jean est proposée aux habitants et au-delà par le comité de quartier de La Planette.

Les festivités débuteront à 19 heures par une ambiance musicale et un apéritif.

Un repas oriental sera servi (sur réservation auprès du comité) dans la cour de l'école attenante.

Et pour continuer à savourer cette soirée, le groupe Klax'On va vous embarquer pour un voyage à destination de la POP et du ROCK afin de réveiller l’âme de vos vingt ans.

De quoi patienter jusqu'au point d'orgue de la soirée, à savoir l'embrasement du bûcher autour duquel tout le monde pourra danser.

Réservation au 04 66 67 94 56 ou sur comquartier.planette@laposte.net

19577317_288441788230237_5445408925645500016_o.jpg

18/06/2018

Ricoune a fait le show place de l'Ambiance

Vendredi dernier, place de l'Ambiance, on scrutait le ciel. Il était certes menaçant, mais il n'est pas allé jusqu'à devenir inquiétant.

C'est donc avec la certitude d'échapper à la pluie que les organisateurs ont expiré un grand soulagement et que la fête a pu démarrer sous de bons auspices.

Malgré le changement de président, le programme, lui, n'a pas subi de grands bouleversements.

Après quelques mots de bienvenue d'Yves Chapon, c'est par un apéritif offert aux habitants et aux élus que les festivités ont débuté.

L'occasion d'y croiser de nombreux présidents de comités voisins, de responsables associatifs et quelques politiques, comme Camille Delran, président du conseil de quartiers Garrigues-Nord, Yvan Lachaud, président de l'Agglo, ou encore le conseiller départemental, Thierry Procida.

IMG_5802.JPG

Ricoune avec ses fans avant de monter sur scène

Un moment de convivialité qui a vite laissé la place à des réjouissances plus explosives lorsque, notamment, la vedette de la soirée est montée sur scène.

Ricoune, un habitué des lieux, a une nouvelle fois mis le feu à la place de l'Ambiance.

Un climat électrique puis éclectique, qui s'est poursuivi grâce au groupe Guit'Harmony, un duo chic et choc qui n'a pas laissé de répit aux amateurs du genre.

En pleine ébullition, la buvette et ses bénévoles ont aussi connu des heures caniculaires.

Et la fête ne serait pas complète sans la remise des prix du challenge de pétanque Gilbert-Dupuy.

Russan peut désormais se reposer sur ses deux oreilles.

11/06/2018

La Gazelle - Route d'Uzès : La fête en guise de trêve

Le comité de quartier de La Gazelle Route d'Uzès avait fière allure vendredi dernier à l'occasion de sa fête annuelle.

Tout comme le jardinet, qui s'était transformé en petit cabaret de plein air.

Et pour couronner le tout, la météo avait elle aussi décidée de faire une trêve pour que la fête soit la plus belle et la solution de repli qu'avaient prévu les organisateurs échaudés, n'a pas été nécessaire.

Les habitants ont répondu présents tout comme les nombreux élus venus saluer le travail des bénévoles et partager ce moment de convivialité.

La savoureuse paella dégustée, les premiers danseurs se sont jetés sur la piste de danse grâce au groupe local Fa Sept qui jusque très tard, a maintenu le bon rythme !

W.photo 3.jpg

27/05/2018

Quartiers - La transhumance des garrigues s'élancera le 3 juin

Depuis le square Wladimir Guiu, à l'angle du chemins de Russan et de celui des limites, 500 moutons s'élanceront pour gagner, à quelques kilomètres de là, sur les hauteurs Nîmoises, le site du Cheval du Clapas, après une halte rafraîchissante devant la place de l'ambiance.

Voilà pour le tracé. Le départ se fera dès 9 heures 30 pour une arrivée prévue vers 11 heures.

Le parcours accessible à tous conduira donc le troupeau venu cette année de la bergerie du Mas Tinel située au Clos Gaillard. Plusieurs animations seront proposées durant le parcours et tout au long de la journée sur le site.

Marché artisanal, Maréchal Ferrand, démonstration de tonte de moutons, exposition, musiques par les Farandoleurs Cheminots Nîmois.

1548592263.JPG

500 moutons gagneront les arènes du Clapas

Bref, tous les ingrédients seront réunis pour qu'en famille ou entre amis, on passe une belle journée à l'ancienne.

Les organisateurs souhaitent que chacun puisse être acteur de la manifestation, dans un esprit bon enfant, en arborant une tenue adéquate.

Bâton de pèlerin en mains donc, la transhumance nouvelle version, devrait combler les amateurs et amoureux du genre.

Et démontrer aussi que les années se suivent mais ne se ressemblent pas.

12/05/2018

Russan - Yves Chapon veut rajeunir le comité

Il a quitté le képi de colonel des sapeurs-pompiers pour prendre la casquette de président du comité de quartier.

Yves Chapon a été élu voilà quelques semaines président du comité de quartier de Russan et a apporté dans sa valise à projets quelques idées pour faire entrer le comité dans une nouvelle ère.

Si cette élection a plutôt été une surprise, elle se veut être le signe d'un nouvel élan : "Succéder à Bernard Astier n'est pas un chose facile mais j'ai confiance aux bénévoles qui m'épaulent et j'en appelle aux jeunes et aux forces vives de ce quartier pour venir renforcer les rangs".

A soixante six ans, le nouveau responsable qui est natif du quartier voisin de La Croix de Fer, habite le secteur depuis plusieurs années.

Très occupé et investi durant sa carrière, il souhaite aujourd'hui apporter son expérience au profit du quartier et de ses habitants : "Chez les pompiers, il y a cet esprit associatif, d'entraide, de solidarité et c'est un atout pour diriger un comité", explique t-il.

Cet amoureux de la nature arrive à un moment où le secteur est concerné par un projet d'envergure concernant l'aménagement des Terres de Rouvière: "Cela ne pouvait pas mieux tomber, je suis pour que l'on préserve et embellisse ce poumon vert mais pas n'importe comment. Nous voulons être associés au projet et déjà, nous avons créé un comité pour évaluer des idées et les présenter, le moment venu, à la municipalité".

201805021559421199_3.jpg

Yves Chapon s'apprête à donner une nouvelle impulsion !

Avec le renfort de tous les comités concernés, Yves Chapon file déjà la parfaite entente. De quoi s'assurer aussi le soutien de son équipe pour faire évoluer le comité.

Et sur ce plan, l'ex-colonel ne manque pas d'idées : "Je veux faire entrer la jeunesse, je veux l'impliquer davantage et je veux qu'elle s’approprie les lieux. Il y a par exemple des étudiants dans ce quartier. Ils doivent pouvoir nous apporter une plus-value".

Un comité intergénérationnel. Voilà ce dont rêve le nouveau président qui souhaite aussi développer des outils collaboratifs comme une boite sur internet au service des habitants pour se prêter du matériel ou proposer des menus travaux : "Je connais des habitants qui ont du vendre leur propriété car ils ne pouvaient plus s'en occuper. Si nous avions pu les aider, ils seraient peut-être encore là !".

Et lorsqu'il prend un livre dans la boîte dédiée, l'ouvrage parle de paix.

Voilà des graines qu'il voudrait aussi semer partout dans le quartier!

05/03/2018

Russan - Dernière assemblée pour Bernard Astier

Bernard Astier ne reconduira pas sa candidature au poste de président du comité de quartier de Russan. Il tourne donc la page de neuf années aux responsabilités. Explications.

Vous avez décidé de ne plus vous représenter au poste de président. Pourquoi ?

Parce que mes affaires personnelles ne me laissent plus assez de temps pour assumer cette fonction dans de bonnes conditions…

Ce départ fait forcément parler car il était inattendu. N'est-ce pas un coup de tête ou un coup de blues ?

Je ne pars pas sur un coup de tête, la vie vous réserve parfois des déceptions. J'ai été exproprié de mes locaux au parc Georges-Besse. Il faut maintenant que je reconstruise ce que j'avais mis tant d'années à construire. De ce fait, moins de temps à consacrer au bénévolat.

AJX3856739420180303_1.jpg

Quels sont les trois faits marquants de vos neuf ans de présidence ?

Le premier fait, lorsque j'ai engagé le chanteur Ricoune pour notre fête du quartier : j'ai été impressionné par le monde. J'ai gardé l'image d'une immense foule et d'une jeunesse qui revenait. Le second, les nombreuses marques de sympathie que j'ai pu recevoir lorsque j'ai été hospitalisé après mon accident. Le troisième, mon bébé, la reconstruction de la capitelle de la source de Font-Chapelle. Je tenais à ce que les générations futures connaissent ce passé où l'eau était rare et précieuse.

Dans quel état d'esprit partez-vous ?

Je quitte la présidence avec un pincement au cœur, serein, fier du travail accompli et des objectifs fixés qui ont été atteints.