22/05/2017

Ventabren - Soixante ans émouvants du comité de quartier

 

Pour les 60 ans du comité de quartier de Ventabren, rares étaient les absents.

Il y avait du beau monde, à commencer par le sénateur-maire Jean-Paul Fournier accompagné d'une brochette d'élus de tous bords.

Une union sacrée pour les circonstances et sous un ciel enfin devenu clément.

Devant quelques panneaux retraçant la vie du comité, le président a salué la présence de tous et a égrainé ces soixante années d'existence devant une assistance attentive.

Il a ensuite remis, en mémoire des anciens disparus ou à ceux qui ont participé à la vie du comité, une plaque en céramique réalisée par l'atelier Les Bettis, rue Bonfa.

IMG_3656.JPG

A l'issue des discours et sous l'effet de la surprise, c'est Fabienne Costabel qui a pris le micro pour rendre un hommage appuyé à Jean Guiu et son épouse Régine : « Si nous sommes tous là aujourd'hui, c'est grâce à Jeannot qui a beaucoup œuvrer pour ce comité et son épouse qui, dans l'ombre, en a aussi beaucoup fait ».

Passionné de tauromachie, Jean Guiu recevra en guise de cadeau un tableau et sa femme un parapluie, signés Michel Tombereau.

Au bord des larmes et après 31 ans de présidence, il lancera : « Maintenant, je peux laisser la place ».

Un message que personne ne relèvera car tous ici pensent, que Ventabren sans Jeannot, ne serait plus Ventabren...

09/05/2017

Ventabren - Le comité de quartier va fêter ses 60 ans

 

Là où, en général, il vente un brin, le quartier de Ventabren panse toujours ses plaies depuis la violente tempête de février 2015.

Un épisode qui a marqué les esprits mais qui n'a pas pour autant atteint la qualité de vie de ses habitants.

Car ils aiment leur quartier et encore plus leur comité.

Créé le 4 décembre 1956 et déclaré en préfecture en janvier 1957, l'association a vite prit les choses en mains. Et le chantier était, à l'époque, colossal : « Nous avons fait venir l'eau, l'éclairage public, nous avons fait le raccordement au réseau pluvial, nous avons percé l'actuelle rue de La Gazelle qui n'existait pas, avons implanté la première cabine téléphonique, avons aussi baptisé les impasses, pour ne citer que cela » explique Jean Guiu, le président du comité depuis 31 ans.

En consultant les archives, nostalgique, il lui revient aussi deux grandes batailles qui ont été menées avec la coordination des comités de garrigues : « Nous avons manifesté pour refuser le projet de voie nord qui devait passer sur l'actuel boulodrome et nous avons porté le projet de complexe sportif de Jean Bouin ».

IMG_3556.JPGJauni par 60 ans de compte-rendus, le cahier qui fait office de mémoire du quartier retrace la vie de ce comité dynamique qui va souffler le 13 mai prochain, ses soixante bougies.

Des festivités qui se tiendront sur le boulodrome, là où tous les mercredis, les habitants viennent jouer à leur loisir favori, la pétanque.

En présence du magistrat de la ville Jean-Paul Fournier, mais aussi d'Alain Clary, de personnalités diverses et variées, des présidents des comités voisins, Ventabren va inscrire dans le marbre et dans son histoire cet événement.

La mémoire des anciens sera aussi mise en avant.

C'est Solange Leclerc qui a été la première aux commandes du comité, suivie de messieurs Vuitton, David, Durand, Valette, Ferraud.

Un comité sexagénaire qui pourtant rajeunie avec quelques jeunes du quartier engagés dans la même optique, celle de faire prospérer ce passé et travailler à son avenir.

Et lorsqu'on demande à Jean Guiu comment voit-il son quartier dans soixante ans, il répond avec malice : « Le même avec la fibre optique en plus ».

Traduire qu'il veut garder l'âme de ce quartier de mazetiers avec en ligne de mire, un nouveau combat qu'il est en train de mener avec son équipe...

Jean Guiu aime consulter les archives du comité !

Rendez-vous le samedi 13 mai à partir de 11 heures sur le boulodrome.

24/03/2017

Russan - Travaux et transport au menu de l'assemblée

 

Les habitants du quartier de Russan avaient rendez-vous avec leur comité pour l'assemblée générale annuelle.

Et ils se sont déplacés en nombre puisque les responsables ont comptabilisé 91 personnes dans la salle Edmonde Gleize.

C'est Bernard Astier, à la tribune entouré d'élus, qui a donné le ton suivi de la lecture des différents rapports approuvés à l’unanimité.

A l’ordre du jour étaient aussi programmés plusieurs sujets concernant notamment la voirie, les problèmes de réception internet et les transports en commun.

Sur le premier point, les élus ont répondu aux questions des habitants concernant les travaux d’adduction d’eau en cours de réalisation et sur la remise en état des chemins de Russan et Terres de Rouvière.

3236147091.jpg

Bernard Astier avait quelques dossiers sous le coude

Sur cette inquiétude, les habitants ont été rassurés puisque l'élu en charge de la voirie s’est engagé à la refaire en totalité.

Mieux encore, les gaines pour les différentes dessertes seront mises en place afin de ne pas rouvrir la chaussée, notamment pour l'installation de la fibre optique comme l’avait demandé le Président du comité.

Quant à l’impasse Mariette, elle sera reprise quand les constructions seront terminées, a t-on précisé.

Concernant les problèmes de réception internet, outre le fait que rien ne semble programmé pour 2017, la direction des relations avec les collectivités du Gard de Orange a décliné l' invitation et n'a donc pas souhaité répondre aux questions.

Sur le dernier point, les transports en commun, les deux représentants de Nîmes métropole ont pris note des demandes de modification d' horaires et d'arrêts.

Ils ont aussi acquiescé sur la réservation d'un taxi qui pourra désormais se faire 2 heures avant et non plus 24 heures avant.

Le Président a levé la séance vers 20 heures, une fois les autres problématiques soulevées et partagées, voire prolongées durant un apéritif copieux offert par le comité.

 

19/03/2017

Planette - Une assemblée constructive

 

Dès 9 heures samedi 4 mars, Philippe Boulet a ouvert les travaux de l'assemblée générale annuelle du comité de quartier qui s'est tenue dans la salle municipale du Plan du feu devant un public copieux.

Précisément, ce sont soixante dix neufs personnes qui ont participé à ce rendez-vous important.

Au menu ont défilé les différents rapports et les projets que les bénévoles souhaitent mettre en œuvre.

Mais c'est surtout sur le thème des transports que l'assemblée s'est arrêtée longuement, profitant de la présence d'élus de l'Agglo et techniciens venus répondre aux inquiétudes et souhaits relevés dans l'assistance.

Surprise, les habitants du quartier ont ainsi appris qu'une demande du comité d'avoir un bus en fin d'après-midi en période hors scolaire au lieu d'un taxi a été acceptée.

En revanche, faute de fréquentation suffisante avec les taxis, la demande de bus pour le samedi matin n' a pas pu encore aboutir.

Cela reste pour l'instant à l'étude en attendant plus d'éléments quantitatifs à ce moment là du week-end.

DSC05159.JPG

Philippe Boulet a tenu le tempo

Le comité s'était fait le porte-parole des usagers au sujet des dysfonctionnements relatifs à certains chauffeurs de taxi.

Sur ce point aussi, le comité a été entendu par Nîmes Métropole et Kéolis puisqu'une charte prévoyant les obligations des chauffeurs et sanctions a été rédigée et proposée à la signature de chaque conducteur de taxi individuellement.

Philippe Boulet a porté à la connaissance de l'assemblée la charte par une lecture exhaustive de chaque article.

Cette dernière sera intégrée dans le contrat de concession.

Enfin, les difficultés pour réserver un taxi « à la demande » par téléphone la veille ont été soulevées et le comité de quartier a obtenu la mise en place d'un service plus performant avec réservation 2 heures avant.

La dernière heure de la réunion a été consacrée à des questions diverses laissant s'exprimer les habitants présents sur des problèmes, questionnements, suggestions: vitesse excessive des voitures dans la quartier et la demande de nouveaux ralentisseurs, d'un radar pédagogique, la demande de containers plus grands pour les déchets recyclables ou de passages hebdomadaires plus fréquents des camions bennes.

De quoi bien occuper le comité durant cette année avec la confiance renouvelée de ses habitants.

17/03/2017

Russan - De grosses perturbations dans le chemin de Russan

 

Depuis plusieurs jours maintenant on ne peut plus remonter le chemin de Russan depuis le square Wladimir Guiu, du moins sur tout son long.

Seuls les résidents peuvent rejoindre leur domicile sur le tronçon qui va jusqu'à l'intersection du chemin .

A l'origine de ces perturbations, l'installation d'une nouvelle conduite d'eau potable et le renouvellement des branchements d'eau potable.

IMG_3247.JPG

Un chantier porté par Nîmes Métropole. Des travaux qui avaient été annoncés depuis longtemps par le comité de quartier, lequel avait d'ailleurs demandé à ce qu'ils soient associés à l'enfouissement de la fibre optique, afin d'optimiser les avantages et limiter l'exaspération dû aux inconvénients.

Une question que Bernard Astier, le Président du comité, abordera très certainement à l'occasion de la prochaine assemblée générale du comité vendredi 17 mars.

L'achèvement des travaux est prévue en décembre 2017 pour un montant de 1 617 600 € .

D'ici là, les résidents concernés devront faire preuve de compréhension et de patience.

08/03/2017

Jean Bouin - Le comité se refait une petite santé

 

Emmanuel Nicolas, nouveau président du comité de quartier de Jean Bouin - Pitot Prolongé - Serre Cavalier et son équipe, avaient donné rendez-vous aux habitants pour une assemblée générale annuelle après la longue mise en sommeil de l'association.

C'est dans les locaux du centre de gérontologie de Serre Cavalier qu'une trentaine de personnes s'est déplacée pour y assister.

Un nombre suffisamment encourageant pour les responsables qui ont décliné les différents rapports.

IMG_3712.jpg

Emmanuel Nicolas a présenté les activités du comité à l'assemblée

A commencer par les travaux qui ont été réalisés dans le secteur à savoir le marquage des places de parking au niveau de Serre-Cavalier et du Parking du Tennis Club de Nîmes, le goudronnage de la partie basse de la Rue Pitot Prolongée , la réfection du crépi du pont de la Rue Pitot Prolongée mais aussi la mise en place d’un terrain de boules au coin des Rues Pitot / Jean Bouin notamment.

Une liste importante qui a crédibilisée l'action du comité avec en prime les prochains travaux qui concerneront de nouveaux balisages et mise en propreté dans les rues Jules Verne et les parkings de la Sernam et sous le viaduc.

Mais le comité s'est aussi interrogé sur les mutations qu'il va subir dans le cadre des grands projets à venir d'ici 2030 : « Nous attendons d’avoir plus d’information sur les tenants et aboutissants » ont ils déclaré.

Du côté des animations, il envisage de proposer des conférences en mars et avril sur les enjeux du vieillissement,
la dette monétaire, la méditation ou bien l'aventure de l’écriture.

Des initiatives qui auront peut-être le mérite d'attirer des curieux et de recruter de nouveaux adhérents : « Notre bilan financier 2016 est déficitaire par manque d’adhérents et aucune subvention pour le moment ne nous est allouée. Le comité s’auto finance; Nous allons y remédier en demandant une aide à la mairie... »

18/02/2017

Route d'Uzès - Le parking relais sur le point d'être achevé

 

Il est enfin devenu réalité.

Le parking-relais que réclamait le comité de quartier de la Gazelle Route d'Uzès depuis de nombreuses années, est sur le point de s'achever.

D'après nos informations, il devrait être terminé fin mars.

Cette réalisation qui avait en son temps était soumise à l'approbation des responsables du comité et présenté en assemblée générale, comprendra une trentaine de places de parking.

thumbnail_IMG_3037.jpg

Selon les normes en vigueur, elle sera également dotée de places réservées aux personnes à mobilité réduite et un emplacement sera également prévu pour garer les vélos.

Il y aura enfin un dépose minute pour les bus : « Nous avons demandé une réunion avant la fin des travaux » a déclaré la présidente du comité de quartier Régine Desprets.

Des travaux qui ont aussi permis d'embellir ce coin, connu pour être bien discret...