Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/10/2017

Russan - Le journal du comité relifté !

Le comité de quartier a revu la charte graphique de son journal d'information Le Mazetier.

Plus aéré, il est une mine d'informations pour les habitants et publie quelques photos illustrant les activités.

Rien ne change en revanche sur le contenu qui est toujours destiné à expliquer les actions du comité, à donner les dates des prochaines manifestations et à recevoir de nouvelles adhésions.

Les bénévoles et responsables se réjouissent de cette nouveauté qui traduit enfin l'implication de chacun au service de tous.

mazetiernew.PNG

30/09/2017

Russan - Le chemin se refait une beauté

Les travaux d'enfouissement des réseaux qui ont duré plusieurs mois sur une partie du chemin de Russan, entre le square Wladimir Guiu et l'impasse de la Sarriette sont achevés.

C'est désormais un chemin au tablier rutilant que les habitants peuvent emprunter pour leur plus grand plaisir.

De quoi donner des idées notamment au président du comité Bernard Astier, qui, dans cette lancée, souhaiterait que le tronçon restant puisse être également rénové.

Une demande a déjà été adressé aux services compétents qui doivent étudier la question.

D'ici là, d'autres travaux d'enfouissement vont se poursuivre chemin des Terres de Rouvière permettant, à l'issue, de retrouver là aussi, un beau tablier.

IMG_4281.JPG

28/09/2017

Quartiers : L'évacuation des déchets verts en garrigue fait débat entre les riverains

Tout avait pourtant bien commencé lors de la réunion publique organisée entre les comités de quartier de Russan, Ventabren et La Gazelle, jeudi dernier, salle Edmonde Gleize et la direction de la collecte et du traitement des déchets ménagers de Nîmes Métropole (DCTDM).

Un rendez-vous qui avait pour mission d'échanger avec les fonctionnaires et les administrés afin de tenter de trouver des solutions pour l'amélioration de l'évacuation des déchets verts en garrigue.

C'est d'ailleurs par une présentation exhaustive et maîtrisée du fonctionnement et des perspectives d'évolution du parc des déchetteries nîmoises que la réunion a débuté, devant une assemblée qui semblait conquise.

Jusqu'à ce qu'un intervenant droit comme un cèdre siffle la fin de la partie et clou le bec aux intervenants de la collectivité : "Bon, maintenant c'est à vous de nous écouter car nous avons des propositions à faire".

IMG_4288.JPG

Enchaîne Jean-Claude Woillet, président de l'association Promolive qui, avec plus de tact, a voulu démontrer que "La garrigue est parsemée de milliers d'oliviers qu'il faut tailler chaque année. Cela engendre d'importants déchets que tous ne peuvent pas déplacer car ils n'ont pas de remorques où sont âgés".

Alors lui vient la solution : "Pourquoi ne pas passer une convention avec les ESAT pour qu'ils viennent, à deux périodes de l'année, ramasser les déchets que les habitants déposeraient devant chez eux".

Une idée qui a, semble t-il, reçu un écho favorable de la part des services de l'agglo présents.

Mais ce qui a surtout mis le feu aux poudres, c'est la réaction d'un participant: "Laissez-nous brûler nos déchets dans le cadre d'une législation précise".

Il n'en fallait pas plus pour qu'un autre réponde : "Vous allez mettre le feu à notre garrigue".

On était déjà bien loin des propositions pourtant intéressantes présentées par le directeur de la DCTDM et la cheffe du service aux usagers.

Le broyage, le compostage, le paillage, l'amélioration du service aux usagers, autant d'explications intéressantes passées au broyeur !

22/05/2017

Ventabren - Soixante ans émouvants du comité de quartier

 

Pour les 60 ans du comité de quartier de Ventabren, rares étaient les absents.

Il y avait du beau monde, à commencer par le sénateur-maire Jean-Paul Fournier accompagné d'une brochette d'élus de tous bords.

Une union sacrée pour les circonstances et sous un ciel enfin devenu clément.

Devant quelques panneaux retraçant la vie du comité, le président a salué la présence de tous et a égrainé ces soixante années d'existence devant une assistance attentive.

Il a ensuite remis, en mémoire des anciens disparus ou à ceux qui ont participé à la vie du comité, une plaque en céramique réalisée par l'atelier Les Bettis, rue Bonfa.

IMG_3656.JPG

A l'issue des discours et sous l'effet de la surprise, c'est Fabienne Costabel qui a pris le micro pour rendre un hommage appuyé à Jean Guiu et son épouse Régine : « Si nous sommes tous là aujourd'hui, c'est grâce à Jeannot qui a beaucoup œuvrer pour ce comité et son épouse qui, dans l'ombre, en a aussi beaucoup fait ».

Passionné de tauromachie, Jean Guiu recevra en guise de cadeau un tableau et sa femme un parapluie, signés Michel Tombereau.

Au bord des larmes et après 31 ans de présidence, il lancera : « Maintenant, je peux laisser la place ».

Un message que personne ne relèvera car tous ici pensent, que Ventabren sans Jeannot, ne serait plus Ventabren...

09/05/2017

Ventabren - Le comité de quartier va fêter ses 60 ans

 

Là où, en général, il vente un brin, le quartier de Ventabren panse toujours ses plaies depuis la violente tempête de février 2015.

Un épisode qui a marqué les esprits mais qui n'a pas pour autant atteint la qualité de vie de ses habitants.

Car ils aiment leur quartier et encore plus leur comité.

Créé le 4 décembre 1956 et déclaré en préfecture en janvier 1957, l'association a vite prit les choses en mains. Et le chantier était, à l'époque, colossal : « Nous avons fait venir l'eau, l'éclairage public, nous avons fait le raccordement au réseau pluvial, nous avons percé l'actuelle rue de La Gazelle qui n'existait pas, avons implanté la première cabine téléphonique, avons aussi baptisé les impasses, pour ne citer que cela » explique Jean Guiu, le président du comité depuis 31 ans.

En consultant les archives, nostalgique, il lui revient aussi deux grandes batailles qui ont été menées avec la coordination des comités de garrigues : « Nous avons manifesté pour refuser le projet de voie nord qui devait passer sur l'actuel boulodrome et nous avons porté le projet de complexe sportif de Jean Bouin ».

IMG_3556.JPGJauni par 60 ans de compte-rendus, le cahier qui fait office de mémoire du quartier retrace la vie de ce comité dynamique qui va souffler le 13 mai prochain, ses soixante bougies.

Des festivités qui se tiendront sur le boulodrome, là où tous les mercredis, les habitants viennent jouer à leur loisir favori, la pétanque.

En présence du magistrat de la ville Jean-Paul Fournier, mais aussi d'Alain Clary, de personnalités diverses et variées, des présidents des comités voisins, Ventabren va inscrire dans le marbre et dans son histoire cet événement.

La mémoire des anciens sera aussi mise en avant.

C'est Solange Leclerc qui a été la première aux commandes du comité, suivie de messieurs Vuitton, David, Durand, Valette, Ferraud.

Un comité sexagénaire qui pourtant rajeunie avec quelques jeunes du quartier engagés dans la même optique, celle de faire prospérer ce passé et travailler à son avenir.

Et lorsqu'on demande à Jean Guiu comment voit-il son quartier dans soixante ans, il répond avec malice : « Le même avec la fibre optique en plus ».

Traduire qu'il veut garder l'âme de ce quartier de mazetiers avec en ligne de mire, un nouveau combat qu'il est en train de mener avec son équipe...

Jean Guiu aime consulter les archives du comité !

Rendez-vous le samedi 13 mai à partir de 11 heures sur le boulodrome.

24/03/2017

Russan - Travaux et transport au menu de l'assemblée

 

Les habitants du quartier de Russan avaient rendez-vous avec leur comité pour l'assemblée générale annuelle.

Et ils se sont déplacés en nombre puisque les responsables ont comptabilisé 91 personnes dans la salle Edmonde Gleize.

C'est Bernard Astier, à la tribune entouré d'élus, qui a donné le ton suivi de la lecture des différents rapports approuvés à l’unanimité.

A l’ordre du jour étaient aussi programmés plusieurs sujets concernant notamment la voirie, les problèmes de réception internet et les transports en commun.

Sur le premier point, les élus ont répondu aux questions des habitants concernant les travaux d’adduction d’eau en cours de réalisation et sur la remise en état des chemins de Russan et Terres de Rouvière.

3236147091.jpg

Bernard Astier avait quelques dossiers sous le coude

Sur cette inquiétude, les habitants ont été rassurés puisque l'élu en charge de la voirie s’est engagé à la refaire en totalité.

Mieux encore, les gaines pour les différentes dessertes seront mises en place afin de ne pas rouvrir la chaussée, notamment pour l'installation de la fibre optique comme l’avait demandé le Président du comité.

Quant à l’impasse Mariette, elle sera reprise quand les constructions seront terminées, a t-on précisé.

Concernant les problèmes de réception internet, outre le fait que rien ne semble programmé pour 2017, la direction des relations avec les collectivités du Gard de Orange a décliné l' invitation et n'a donc pas souhaité répondre aux questions.

Sur le dernier point, les transports en commun, les deux représentants de Nîmes métropole ont pris note des demandes de modification d' horaires et d'arrêts.

Ils ont aussi acquiescé sur la réservation d'un taxi qui pourra désormais se faire 2 heures avant et non plus 24 heures avant.

Le Président a levé la séance vers 20 heures, une fois les autres problématiques soulevées et partagées, voire prolongées durant un apéritif copieux offert par le comité.

 

19/03/2017

Planette - Une assemblée constructive

 

Dès 9 heures samedi 4 mars, Philippe Boulet a ouvert les travaux de l'assemblée générale annuelle du comité de quartier qui s'est tenue dans la salle municipale du Plan du feu devant un public copieux.

Précisément, ce sont soixante dix neufs personnes qui ont participé à ce rendez-vous important.

Au menu ont défilé les différents rapports et les projets que les bénévoles souhaitent mettre en œuvre.

Mais c'est surtout sur le thème des transports que l'assemblée s'est arrêtée longuement, profitant de la présence d'élus de l'Agglo et techniciens venus répondre aux inquiétudes et souhaits relevés dans l'assistance.

Surprise, les habitants du quartier ont ainsi appris qu'une demande du comité d'avoir un bus en fin d'après-midi en période hors scolaire au lieu d'un taxi a été acceptée.

En revanche, faute de fréquentation suffisante avec les taxis, la demande de bus pour le samedi matin n' a pas pu encore aboutir.

Cela reste pour l'instant à l'étude en attendant plus d'éléments quantitatifs à ce moment là du week-end.

DSC05159.JPG

Philippe Boulet a tenu le tempo

Le comité s'était fait le porte-parole des usagers au sujet des dysfonctionnements relatifs à certains chauffeurs de taxi.

Sur ce point aussi, le comité a été entendu par Nîmes Métropole et Kéolis puisqu'une charte prévoyant les obligations des chauffeurs et sanctions a été rédigée et proposée à la signature de chaque conducteur de taxi individuellement.

Philippe Boulet a porté à la connaissance de l'assemblée la charte par une lecture exhaustive de chaque article.

Cette dernière sera intégrée dans le contrat de concession.

Enfin, les difficultés pour réserver un taxi « à la demande » par téléphone la veille ont été soulevées et le comité de quartier a obtenu la mise en place d'un service plus performant avec réservation 2 heures avant.

La dernière heure de la réunion a été consacrée à des questions diverses laissant s'exprimer les habitants présents sur des problèmes, questionnements, suggestions: vitesse excessive des voitures dans la quartier et la demande de nouveaux ralentisseurs, d'un radar pédagogique, la demande de containers plus grands pour les déchets recyclables ou de passages hebdomadaires plus fréquents des camions bennes.

De quoi bien occuper le comité durant cette année avec la confiance renouvelée de ses habitants.