Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


14/06/2018

Ventabren - Archivert s'ouvre au public

L'entreprise paysagiste Archivert, située 890 impasse de la Guinguette Laugier, organise ses traditionnelles Portes Ouvertes, en collaboration avec le CFA du Gard de Nîmes - Rodilhan.

L'occasion de vous présenter son savoir-faire dans l'aménagement d'un jardin.

Elles auront lieu ce samedi 16 juin de 8 heures à 20 heures.

L'entrée est libre et gratuite.

32765422_2089602274619528_6621452132786634752_n.jpg

Durant cette journée, vous pourrez assister à des conférences ou vous initier dans le cadre de divers ateliers.

Permaculture, botanique, apiculture seront autant de thématiques abordées.

Sans compter l’accueil chaleureux des propriétaires et le cadre enchanteur qui vous feront passer une belle journée.

Informations au 04 66 26 52 52.

34187380_2096599977253091_6989816625767645184_n.jpg

27/04/2018

Ventabren - Le jardin extraordinaire de Gilbert Martin

A Ventabren la nature est respectée, voire honorée. Elle s'impose partout.

Difficile de faire un choix. Alors, comme un chercheur d'or, on traque la pépite et à force de persévérance, on la trouve et elle nous mène à un jardin, celui qui ressemble peu ou prou à la chanson de Charles Trenet.

Au bout d'une impasse, on entre sur un terrain où butinent des milliers d'abeilles reparties en une vingtaine de ruches colorées.

Ce bourdonnement retentit comme une cure de santé, de bien-être.

201804061046108002_1.jpg

Gilbert Martin, le propriétaire, n'est pas peu fier de montrer ses travailleuses qui produisent du bon miel de garrigue.

Il les chouchoute comme il bichonne son jardin.

Il faut dire que les compétences de Gilbert Martin facilitent l'aménagement de son univers.

Gérant de la société Archivert, il ouvre parfois son jardin au public où il propose des ateliers d'initiation et de sensibilisation.

201804061046108002_3.jpg

Un savoir-faire qui lui a permis d'aménager son jardin à son image. Sensible aux bienfaits que procure la nature, le paysagiste a façonné chaque espaces de manière à leur donner une fonction particulière.

A l'entrée de la propriété, on retrouve l'incontournable mazet de garrigue en pierre, celui dont les murs suintent l'écho de son enfance.

Par un chemin pentu bordé de murets, on descend vers le potager en passant devant des bassins où coassent quelques grenouilles. Le ton est donné, la nature est ici omniprésente.

Elle chante, pousse, coule partout.

Les légumes ont aussi leur terrain. Certains leur bute car Gilbert favorise la permaculture.

201804061046108002_4.jpg

Une méthode systémique qui s'inspire de l'écologie naturelle en favorisant au maximum la vie microbienne qu'il y a dans le sol.

Quelques pas plus loin, on passe inévitablement devant le poulailler.

Plus bas encore, l'olivette vient rappeler qu'ici, en garrigue, l'olivier est l'arbre sacré par excellence.

On y flâne tant l'appel au lâcher prise est prenant et lorsqu'on se laisse porter par un peu plus de curiosité, en apothéose, on tombe sur une immense piscine naturelle réservée aux poissons et autres amphibiens.

201804061046108002_2.jpg

L'eau qui coule de la cascade se laisse tendrement filtrer par une réserve naturelle de plantes aquatiques avant de se déverser dans une immense vasque où même les algues ne retiennent pas l'envie du grand saut.

Et enfin, il suffit de lever la tête pour voir une cabane au sommet d'un pin majestueux.

Comme un balcon sur un petit coin de paradis...

18/04/2018

La Gazelle - Union Européenne et fraternelle à l'école de la Gazelle

L'école primaire d'application de La Gazelle avait des airs de fête mardi dernier.

Autour du directeur académique, de l'inspectrice de l'éducation Nationale mais également de l'adjointe au maire déléguée à l'enseignement scolaire, l'équipe éducative recevait des collègues espagnols de Séville dans le cadre d'un échange européen autour d'un projet Erasmus qui vise à observer des pratiques innovantes en classe.

Un projet "STAR", diminutif de Solidarité, Travail, Autonomie, Respect, qui sur une durée de deux ans, va se transmettre entre plusieurs nationalités.

Après l’Angleterre et la Bulgarie, c'est au Portugal qu'une équipe d’enseignantes de La Gazelle va se rendre prochainement.

201804121646084083_1.jpg

L'arbre de la fraternité planté dans le nouveau jardin de l'école

C'est donc par une conférence à destination notamment des parents que les festivités ont commencées autour de la question du choix de l'autorité pour l'enfant, de nos jours.

Un sujet qui venait parfaitement introduire l'objectif de cette initiative qui s'est ensuite poursuivie avec la chorale des enfants.

Là encore, les chansons avaient été choisies en lien avec les sujets dominants de tolérance, de partage, de respect à l'image de la célèbre chanson intemporelle contre le racisme, de feu Claude Nougaro, "Amstrong".

Le point d'orgue de cette soirée avait ensuite lieu dans la cour de l'école où a été planté, sous l’œil attentif des autorités, l'arbre de la fraternité.

En conclusion, les invités étaient conviés à aller visiter l'exposition qui ornait le hall d'entrée de l'école.

Une multitude de panneaux aux accents de guide de bonne conduite.

Et des valeurs qui, à l'image de Monaïme, élève en CM1, semblaient avoir déjà fait leur chemin...

19/11/2017

La Gazelle - Le comité de quartier en mode connecté

Hotspot, data, bug, cookie, octet...Un vocabulaire étrange pour certain, plus ou moins maîtrisé pour d'autres.

Derrière leurs petits écrans, la douzaine de participants à l'atelier informatique s'affère à optimiser leur ordinateur pour d'une part surfer en toute sécurité et d'autre part pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

C'est Elisée Bauduin, habitant le quartier et expert dans ce domaine qui a bien voulu donner de son temps pour former les futurs Geeks du quartier.

Un atelier informatique qui a récemment été mis en place par le comité de quartier de La Gazelle et qui fait des adeptes.

IMG_4580.JPG

Tous les mercredis de chaque mois à l'exception du premier, la salle municipale Marcel Gouvernet se transforme en mini Webcenter d'où virevoltent des dizaines d'informations destinées à mieux maîtriser l'outil informatique.

Autour de la table, des retraités pour la plupart qui ne sont pas nés la console ou le smartphone à la main et qui ont décidé de maîtriser plutôt que de tâtonner.

Un objectif que s'est d'ailleurs fixé l'instructeur : " Il s'agit surtout de démystifier l'informatique et de donner des conseils notamment sur la vente web et la protection monétique et ce dans le cadre d'un protocole déontologique que je m'applique" explique le beta testeur chez Microsoft formé également à la programmation et maintenance informatique.

Tout un programme...!

30/09/2017

Russan - Le chemin se refait une beauté

Les travaux d'enfouissement des réseaux qui ont duré plusieurs mois sur une partie du chemin de Russan, entre le square Wladimir Guiu et l'impasse de la Sarriette sont achevés.

C'est désormais un chemin au tablier rutilant que les habitants peuvent emprunter pour leur plus grand plaisir.

De quoi donner des idées notamment au président du comité Bernard Astier, qui, dans cette lancée, souhaiterait que le tronçon restant puisse être également rénové.

Une demande a déjà été adressé aux services compétents qui doivent étudier la question.

D'ici là, d'autres travaux d'enfouissement vont se poursuivre chemin des Terres de Rouvière permettant, à l'issue, de retrouver là aussi, un beau tablier.

IMG_4281.JPG

28/09/2017

Quartiers : L'évacuation des déchets verts en garrigue fait débat entre les riverains

Tout avait pourtant bien commencé lors de la réunion publique organisée entre les comités de quartier de Russan, Ventabren et La Gazelle, jeudi dernier, salle Edmonde Gleize et la direction de la collecte et du traitement des déchets ménagers de Nîmes Métropole (DCTDM).

Un rendez-vous qui avait pour mission d'échanger avec les fonctionnaires et les administrés afin de tenter de trouver des solutions pour l'amélioration de l'évacuation des déchets verts en garrigue.

C'est d'ailleurs par une présentation exhaustive et maîtrisée du fonctionnement et des perspectives d'évolution du parc des déchetteries nîmoises que la réunion a débuté, devant une assemblée qui semblait conquise.

Jusqu'à ce qu'un intervenant droit comme un cèdre siffle la fin de la partie et clou le bec aux intervenants de la collectivité : "Bon, maintenant c'est à vous de nous écouter car nous avons des propositions à faire".

IMG_4288.JPG

Enchaîne Jean-Claude Woillet, président de l'association Promolive qui, avec plus de tact, a voulu démontrer que "La garrigue est parsemée de milliers d'oliviers qu'il faut tailler chaque année. Cela engendre d'importants déchets que tous ne peuvent pas déplacer car ils n'ont pas de remorques où sont âgés".

Alors lui vient la solution : "Pourquoi ne pas passer une convention avec les ESAT pour qu'ils viennent, à deux périodes de l'année, ramasser les déchets que les habitants déposeraient devant chez eux".

Une idée qui a, semble t-il, reçu un écho favorable de la part des services de l'agglo présents.

Mais ce qui a surtout mis le feu aux poudres, c'est la réaction d'un participant: "Laissez-nous brûler nos déchets dans le cadre d'une législation précise".

Il n'en fallait pas plus pour qu'un autre réponde : "Vous allez mettre le feu à notre garrigue".

On était déjà bien loin des propositions pourtant intéressantes présentées par le directeur de la DCTDM et la cheffe du service aux usagers.

Le broyage, le compostage, le paillage, l'amélioration du service aux usagers, autant d'explications intéressantes passées au broyeur !

16/09/2017

Réunion Publique Salle Edmonde Gleize à Russan

Nouvelle image.jpg