Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


17/06/2011

Ecole Notre Dame : la directrice s'en va

Béa 1.JPGBéatrice Bunoz, la directrice de l'école Notre Dame n'aura pas vu passer toutes ces années au service de l'enseignement catholique. Vingt ans qui sonnent comme un anniversaire malgré la nostalgie qui pointe déjà de tourner la page pour partir vers de nouveaux horizons.

Un départ qui ne laisse pas insensible toute la communauté éducative qui n'a jamais connu, pour sa part, un changement de direction " c'est drôle comme sensation à vivre après vingt ans de même direction" lancera une maitresse.

Depuis 1991, cette école privée de Serre Paradis a connu cinq ouvertures de classes, plusieurs agrandissements jusqu'aux dernières constructions "L'école a toujours été en mouvement avec des projets éducatifs mais aussi des projets de développement et une équipe formidable. Je n'ai jamais connu une pause. C'est probablement cet élan qui m'a fait durer " explique la future ex-directrice. Un parcours et une carrière exemplaire reconnus par ses pairs.

La rentrée prochaine se fera donc avec une nouvelle directrice, nommée par la congrégation des Soeurs de Saint-Joseph. Elle aura notamment pour mission de gérer la nouvelle classe passerelle. "Un projet dont je suis très fière car il traduit ce que nous avons toujours voulu prioriser ici, l'accueil de tous et en particulier des plus petits pour leur donner un maximum de chance".

Voilà qui permet à Béatrice Bunoz de partir "sereine" et avec l'assurance de la mission accomplie.

02/03/2011

Serre-Paradis : A l'école Notre Dame, les maternelles ont planché sur les trésors du musée du Louvre

louvre, enfants, notre dame, ecole, museée

Pour visiter le tout petit musée du Louvre, il fallait montrer patte blanche car personne n'échappait à la vigilance d'Allan dont le rôle était de distribuer le ticket d'entrée. Un passage obligé donc pour entrer dans l'univers surprenant de ces artistes en herbe aux côtés de leur maîtresse Annie Toulouse et de leurs nombreuses créations.

A travers un parcours fléché bien étudié, les parents d'élève de la moyenne section de l'école Notre Dame ont arpenté les couloirs virtuels pour découvrir les principaux trésors du plus beau musée au monde " nous les avons immergés dans l'univers du Louvre en adaptant notre approche. Ils nous ont étonné par leur capacité d'adaptation" confiera Martine, l'aide maternelle qui s'est beaucoup investie dans ce travail depuis janvier.

La classe de moyenne section était transformée en laboratoire d'idées et d'oeuvres diverses confectionnées par les enfants, autour de symboles comme le tableau de la Joconde, les couronnes royales où encore les statuts dont la plus connue s'avère être la Vénus de Milo. Il était également possible d'écrire son prénom en hiéroglyphes et de prendre en photo un sphynx, rien que ça.

Une visite "étonnante" dira une maman venue explorer ce milieu artistique, historique et culturel. " Ils sont aujourd'hui capables de situer le Louvre, d'en parler et de vous guider à travers ses principales thématiques" expliquera la maîtresse.

Et lorsqu'à la sortie on vous place avec gentillesse "au revoir et merci pour votre visite", vous ne regrettez pas d'avoir pris ce fameux ticket d'entrée qu'Allan continue de distribuer fièrement devant la file d'attente de parents venus admirer les chefs d'oeuvre de leurs enfants !

louvre, enfants, notre dame, ecole, museée

19/12/2010

La Gazelle - Les écoliers ont tous préparé Noël

Pour vivre l'ambiance des marchés de Noël les plus réputés, pas besoin de se diriger vers l'Est de la France. Il suffit de franchir les cours d'écoles des quartiers de garrigue pour plonger dans l'univers fantastique et féérique des plus beaux jours. Chorale Gazelle.JPG

Pour première preuve le marché organisé dans la cour du groupe scolaire de la Gazelle. Une floppée de bonnets clignotants sous un serpent de guirlandes lumineuses servaient une foule de parents à la recherche de l'objet rare confectionné par leur chérubin. D'un côté les odeurs de canelle dans le vin chaud réchauffaient les plus frigorifiés tandis que de l'autre, la chorale des enfants entonnait les chants traditionnels de Noël, accompagnée de quelques parents musiciens. Il fallait vraiment être pressé pour quitter cet univers noyé de bonheur.

Un peu plus loin, à l'école Notre Dame, se jouait une autre carte, celle de la solidarité. Un marché de Noël et une bourse aux jouets pour financer les prochaines classes vertes des CP et des CE1. Une foule se penchait alors sur les stands où s'étalaient stratégiquement les multiples sujets là aussi réalisés par les enfants. Pignes de pin dorées à l'or fin, étoiles en papier-coton pour les sapins, bougies et autres babioles.

 Joli Noël au pays des écoliers.