Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/02/2011

La Planette - La recrudescence de cambriolages inquiète

cambriolages,la planette,comité de quartier,assemblée générale,insécuritéPhilippe Meyer a aménagé une maison cossue vers le haut du quartier de la Planette. Sur une grande parcelle entourée de clapas, avec sa famille, il a posé ses valises au coeur d'un environnement privilégié où la joie de vivre est le pain quotidien de ceux qui y vivent.

Sauf qu'un jour de novembre 2010, le tableau idyllique se ternit sérieusement : le volet roulant est arraché, la baie vitrée brisée et la maison sens dessus dessous " ils ont pris les bijoux, des vêtements, les consoles de jeux des enfants, la télévision...Bref, ils ont violé notre intimité " explique le commerçant nimois. Une colère qui ne quitte pas Philippe d'autant qu'il est aussi remonté contre les services de l'ordre : "Ils ne sont pas venus et ce n'est que deux heures après que la police scientifique est arrivée pour constater qu'il n'y avait aucune empreinte".

Mais le choc vécu par la famille Meyer est partagé par d'autres résidents. "Le quartier a enregistré en un mois plus de vingt cambriolages" constate désemparé Philippe Boulet, le président du comité de quartier. Ici on ne croit pas à un malheureux concours de circonstance et on veut des solutions pour contrer cette recrudescence. "Nous voulons profiter de notre assemblée générale qui a lieu samedi pour interpeller nos élus et la police et tenter de trouver des pistes" ajoute-t-il.

En attendant, Philippe Meyer, prudent préfère anticiper. "J'ai fait de la sécurité de mon bien une priorité au détriment d'autres travaux" et d'ajouter " et je ne sais même pas comment je réagirais si je tombais sur les cambrioleurs ". Une hypothèse envisageable car non loin de là, une autre famille a été cambriolée alors qu'elle était présente.

Une équation donc entre problématique nuisible et sujet sensible que le comité de quartier veut poser " nous espérons que les élus répondrons à notre invitation car on ne peut éluder le phénomène, ce serait la porte ouverte à des initiatives personnelles" craint Philippe Boulet qui conseille quoi qu'il en soit de " signaler, d'en parler, de porter plainte" en attendant que d'autres solutions plus originales et pérennes soient trouvées.

102_4710.JPG

 Philippe Meyer expose les faits au président du comité de quartier de la Planette.

Lisez les réactions sur le sujet en cliquant sur le titre ou sur commentaires.

07/01/2011

Russan - Bernard Astier, hospitalisé, garde les manettes du comité

Astier 2.JPGLe 15 octobre 2010, le président du comité de quartier de Russan chutait lourdement. Hospitalisé depuis, il nous a accordé un entretien exclusif.

Bernard Astier, comment allez-vous ?

Je me remets lentement de mon accident. Immobilisé depuis, le retour à l'équilibre se fait petit à petit mais je reconnais que pour un actif comme moi, c'est vraiment trop long.

Avez-vous pu suivre l'actualité de votre comité et les dossiers de votre quartier ?

Pierre-Marie Chaze, vice-président a été d'un grand secours. Il a assisté aux réunions et m'a rendu compte. J'ai moi-même, lorsque cela était possible, suivi les dossiers sensibles et répondu aux nombreux courriers qui m'étaient destinés. Je tiens à rendre hommage à mon équipe qui a rondement mené les actions programmées. Quand à l'actualité, elle a été dense mais pas toujours très digeste.

Que voulez-vous dire ?

J'ai été surpris par les propos de quelques réactionnaires au sujet de la mise en sécurité du carrefour de Russan-Fond chapelle-Tholozan ou encore par la réponse du service de la circulation sur la proposition largement soutenue concernant l'aménagement du carrefour du Mas du Diable. Mon retour sur le terrain va permettre de constater d'éventuelles irrégularités. Ma responsabilité, c'est de trouver la meilleure solution pour la sécurité de tous.

Vos lendemains de président semblent donc déjà très chargés ?

La première chose que je ferai à mon retour, ce sera le tour du quartier pour un état des lieux. Ensuite, nous réexaminerons lors d'une prochaine réunion de conseil de quartiers le dossier circulation. Je me rendrai sur le chantier phare de l'année, celui de la mise en valeur de la source de Fond Chappelle, sans compter les différentes festivités.

Rien ne peut donc vous arrêter ?

J'ai eu du temps pour réfléchir, écrire, projeter, proposer et communiquer. Les nombreux soutiens que j'ai reçu ici me confortent et me réconfortent. Je suis donc un président heureux, entouré, soutenu. Ce n'est pas le moment de baisser les bras. Au contraire, il est temps de se remettre sur ses deux jambes !

11/12/2010

Croix de Fer - Pinto et Mouska font chavirer les enfants

Croix de Fer 2.JPGIl n'y avait qu'à voir les yeux illuminés des enfants pour comprendre que la magie de Noêl commence à opérer dans les quartiers nîmois.

A commencer par le comité de la Croix de fer qui vient d'être le premier à ouvrir le bal des festivités de fin d'année en proposant un tableau récréatif et burlesque présenté par une troupe Viganaises. Les deux protagonistes, Pinto et Mouska ont parfaitement joué leurs facéties à travers une recette de mimes et de gags acquise au public.

Devant un parterre d'une trentaine d'enfants accompagnés de leurs parents, les acteurs ont, à l'évidence, conquis l'assistance. Accoutrement comico-champêtre pour une aventure tragico-comique accompagnée d'un djembé au rythme effréné et d'un sifflet parfois chaotique et souvent sympathique...

Un spectacle drôle et envoûtant qui a fait exploser l'applaudimètre avant le traditionnel goûter. Le livre d'or qu'ils avaient apporté comme carte de visite a aussi fait son effet car à la question "savez-vous ce qu'est un livre d'or", un bambin répondit: "c'est un livre tout en or".

Croix de Fer 1.JPGLe compte à rebourd féérique a vraiment bien commencé.