Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


18/05/2011

Ventabren - Ultime démonstration de greffe

Greffe Ventabren 1.JPG

Chaque quartier a aujourd'hui sa démonstration de taille ou de greffe et son démontrateur vedette. Pour celle de Ventabren, c'était samedi dernier chez un particulier avec comme instructeur l'onoxydable Honoré Druillon.

 Une démonstration qui fermera le cycle de la saison avec, comme innovation, la mise en pratique immédiate pour le public présent. Des tentatives qui, pour la plupart, ont réussi à la grande surprise des protagonistes : "s'essayer c'est le seul moyen de retenir et de s'y mettre" arguera Honoré, démonstrateur en titre su secteur de Ventabren.

C'est donc plusieurs greffes qui ont pu se réaliser bon an mal an jusqu'au pot de l'amitié que l'on n'oublie jamais dans ce quartier, histoire de toujours se quitter sur une note de convivialité...

05/03/2011

Mas de Roulan - Bain d'huile d'olive pour le micro-moulin

olive, huile, promolive, accion, chênes vertsAvec autant d'olives à son actif, le bilan du micro-moulin multi- associatif situé sur la propriété de l'ESAT des Chênes Verts a viré au vert foncé.

En témoigne les 25,3 tonnes de fruits triturés pour un résultat de 4327 litres d'huile. Un rendement mesuré durant la période située entre le 02 novembre 2010 et le 27 janvier 2011.

Voilà qui devrait faire plaisir aux responsables chargés de promouvoir l'olive et l'olivier comme les associations Promolive et Accion au demeurant propriétaires de l'installation.

Cent soixante cinq adhérents se sont déplacés avec un rendement de 15 apports par jour pour un total de 379 apports.

Une huile d'olive qui doit aujourd'hui arroser les salades et assaisonner les bons plats pour le plus grand plaisir des petits producteurs récoltants.

Un moulin au repos jusqu'à la prochaine saison. Un congé bien mérité ! 

 

 

02/11/2010

Retour sur : Franco Bellina, l'homme aux 750 oliviers

Olive 3.JPG

Il n'hésite pas à traverser la ville pour venir s'occuper de ses "petits", les sept cent cinquante pieds d'oliviers que compte la propriété du château de Calvas. Franco Bellina, queue de cheval aux cheveux grisonnant, du haut de 69 ans, ne se lasse pas de contempler, de bichonner ces arbres "je passe mes journées ici, il y a toujours quelque chose à faire, tailler, cueillir, brûler..".

Et justement, en cette période, c'est le ramassage des olives qui l'occupe à plein temps "cette année est exceptionnelle, c'est une année à olives, le vent a été bon car c'est lui qui colonise". Et le travailleur estime déjà sa récolte "à plus deux deux tonnes". Un passe-temps, une passion que cet Italien d'origine s'est d'ailleurs vu récompenser lors de la dernière fête de l'olivier organisée par l'association Promolive. "Vous avez vu, c'est beau ce qu'ils m'ont remis"dit-il. Un geste surtout mérité car il reconnaît sans mal que ce travail est dur. Sans cette passion qui l'anime, il ne pourrait pas le faire.

Cinq ans déjà que le travailleur s'occupe de ces oliviers " je passais souvent par là et l'état de ces arbres me faisait mal au coeur. J'ai pris contact avec la propriétaire en lui proposant de m'en occuper bénévolement, avec simplement une entente sur le partage de l'huile récoltée ".

Et voilà comment, depuis, on croise tous les jours Franco, chemin de Calvas, qui s'affaire à éclaircir ces oléacées, se démène pour ramasser ces fruits matures aux différentes variétés avant de les amener au moulin à huile " pour un litre, il faut environ sept kilos d'olives". Trois mois de récolte l'attendent avec la même volonté et le même bonheur " vous avez vu comme on est bien là, à l'air, au milieu de ces oliviers".

A côté le vieux transistor posé sur le capot de la voiture diffuse une musique classique alors que le vent fait bouger les rameaux. Le ballet des oliviers vient de commencer et n'a pas fini d'émerveiller notre homme des bois.