Accueil Nîmes Garrigues Nord | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


18/05/2011

Ventabren - Ultime démonstration de greffe

Greffe Ventabren 1.JPG

Chaque quartier a aujourd'hui sa démonstration de taille ou de greffe et son démontrateur vedette. Pour celle de Ventabren, c'était samedi dernier chez un particulier avec comme instructeur l'onoxydable Honoré Druillon.

 Une démonstration qui fermera le cycle de la saison avec, comme innovation, la mise en pratique immédiate pour le public présent. Des tentatives qui, pour la plupart, ont réussi à la grande surprise des protagonistes : "s'essayer c'est le seul moyen de retenir et de s'y mettre" arguera Honoré, démonstrateur en titre su secteur de Ventabren.

C'est donc plusieurs greffes qui ont pu se réaliser bon an mal an jusqu'au pot de l'amitié que l'on n'oublie jamais dans ce quartier, histoire de toujours se quitter sur une note de convivialité...

15/05/2011

Ventabren - Le comité est allé se confronter aux jeunes

Après un certain nombre d'exactions et d'actes de vandalisme, l'exaspération avait gagné les habitants du quartier de Ventabren. Ils avaient donc prévenus qu'ils mèneraient des actions de surveilllance et de sensibilisation.

La première d'entres elles à eu lieu jeudi dernier. Une délégation, avec à sa tête Jean Guiu, le président du comité de quartier, accompagné de l'élu du canton Thierry Procida, s'est donc rendue sur les lieux du litige. Une rencontre en tête à tête a bien eu lieu entre un groupe de jeunes, pas vraiment responsable, et les adultes remontés.

ventabren,insécurité,dialogue

A travers un mur volontairement abîmé par les jeunes, on devine l'échange qui a eu lieu.

Une discussion franche s'est engagée pour expliquer un certain nombre de règles de savoir vivre "nous ne voulons pas vous empêcher de venir vous retrouver ici mais il faut le faire dans le respect de l'autre et du matériel public mis à la disposition de tous" rappelera le Président.

Une tension palpable à quelques mètres de l'amandier mis à mal, des murs volontairement dégradés, des équipemement publics cassés "nous allons refaire le banc, remettre une poubelle et panser l'arbre quadragénaire mais nous vous demandons de nettoyer les lieux, de ramasser les ordures et de respecter les lieux" complètera t-il.

Un contrat moral que chacun semblait accepter sans que l'on sache si le message serait entendu par les vrais responsables que les jeunes interpellés reconnaissaient connaître.

L'avenir le dira car un nouveau rendez-vous est programmé le 1er juin pour savoir si le contrat a été respecté !

10/05/2011

Ventabren - Nouvelles dégradations en garrigue

Arbre scié 1.JPG

C'est malheureusement vrai !

Samedi soir, un groupe d'individus s'en est pris une nouvelle fois à un arbre. Un bel amandier trônant sur le boulodrome, se retrouvant seul depuis l'abbatage gratuit de l'alizier voisin qui lui tenait compagnie.

La marque que l'on peut voir sur le tronc ne laisse aucun doute, c'est bien avec une scie que l'on a essayé de l'abattre. Une branche n'a d'ailleurs pas résisté à l'assaut de cette nouvelle et originale dégradation.

Prévenue, la police a pu se rendre sur les lieux sans que l'on sache si elle a pu mettre la main sur ce groupe mystérieux qui s'en prend aux végétaux. Jean Guiu a prévenu: "si rien n'est fait, cela va mal tourner car les habitants sont remontés".

 Un peu plus haut, une autre place est le théâtre de rassemblements noctures laissant un tas d'ordures jonchant le sol. Une place où trône un bel olivier.

Jusqu'à quand...?

 

27/04/2011

Ventabren - Intrusion et vandalisme

arbre coupé.JPG

Les faits datent du week-end pascal.

On connaissait les tags et autres dégradations volontaires mais à Ventabren mais on n'avait pas encore subi l'attaque des scies. C'est désormais fait.

Dernier acte de vandalisme constaté: un arbre maladroitement scié mais vaincu par la main de l'homme "un acte gratuit de plus" ajoutera amer Honoré Druillon dont la propriété domine cet endroit de rassemblement nocturne. Un vieil habitant du quartier qui montre également les pierres descellées de son mur, servant à quelques jeux d'affrontement "il va falloir que je fasse venir le maçon".

Un peu plus loin, c'est une patrouille de police qui a été appellée à la suite d'une intrusion dans une propriété privé, constatée par une voisine "il y avait un homme dévêtu, a priori imbibé d'alcool, dans la propriété du voisin. J'ai alerté la police qui a pu rapidement y mettre la main dessus".

A Ventabren, la vigilence des voisins a montré une nouvelle fois son efficacité non sans colère "Ici il y a un maximum de taxes pour un minimum de tranquillité".

Quant à Honoré, il attend que des contrôles réguliers de la police viennent perturber ces jeunes en quête de sensations fortes. Une attente qui commence à se faire longue...

26/04/2011

Ventabren - L'heure des histoires reprend sous la yourte

Quand il pleut, rien de mieux qu'une évasion avec Nathalie Poulin.

Yourte 1.JPG

Ce n'était pas Pâques aux tisons mais c'était quand même sous une bonne pluie que la yourte aux histoires, chemin de Ventabren, a réouvert sa porte pour accueillir un groupe d'enfants et d'adultes. Chaussures à l'extérieur mais sous abris, tapis moelleux et couvertures épaisses faisaient oublier la météo capricieuse.

Un succès fou pour la yourte puisqu'il il fallait se faufiler pour trouver une bonne place confortable et assister aux contes et comptines. Sous la houlette de Nathalie Poulin, accompagnée à la guitare par Christophe, un ami, les enfants ont voyagé à travers l'histoire des petites poules. Un thème judicieusement choisi à la veille de Pâques et qui a ravi le jeune public et leurs accompagnateurs.

La magie de la yourte aura encore frappée car un rayon de soleil a percé la couverture nuageuse au final et se confondait avec le bonheur qui se lisait sur le visage du public, conquis.

Ne restait plus qu'à attendre ques les petites poules évoquées par la conteuse allaient très vite pondre les oeufs en chocolat, ramassés en grand nombre le lendemain matin dans ce coin de garrigue nîmoîse.

13/04/2011

Ventabren - La sécurité, sujet de réflexion du comité

V1.JPGVentabren, c'est d'abord une convivialité légendaire. Elle ne s'est pas démentie lors de la dernière assemblée générale du comité. Même si les participants étaient tristes de ne pas pouvoir l'organiser dans le cadre habituel et bucolique du mazet de l'impasse de l'Azur.

Depuis 1956 donc, l'aventure du comité se poursuit sans interruption dans ce quartier qui reconnaît ne pas être mal loti et encore moins mal-aimé. Car la liste des aménagements et travaux réalisés dans ce quartier de garrigue après la visite du maire est plutôt bien garnie.

Et si les horaires des bus sont désuets, que l'on demande l'installation d'un abribus et que le dossier du Spanc refait surface, on sent bien que Ventabren préfère parler générosité au travers de l'action au profit des bébés du cœur ou encore des festivités en organisant la castagnade et une soirée poésie. Mais ce bilan idyllique ne doit pas cacher une véritable inquiétude : l'insécurité.

Une montée en puissance des incivilités, des cambriolages, des dégradations, des délits routiers qui ont poussé les débats vers un seul mot d'ordre. « Remettez les gardes verts. »

Une solution qui semble satisfaire la majorité des habitants, mais qui laisse les élus perplexes. « Ils existent toujours mais sont préposés aux décharges sauvages », lâchera Lucienne Sans, qui n'est toutefois pas contre un élargissement de leurs missions.

Le retour des gardes champêtres ?

 La garrigue voudrait donc renouer avec l'époque des gardes champêtres, favorisant le lien social, la convivialité, le service tout en créant un sentiment de sécurité. « C'est la solution car ici, il n'y a pas de caméras, la police ne vient pas et le quadrillage de la ville nous renvoie cette délinquance. »

Une idée qui n'a pas laissé insensible Thierry Procida qui a poursuivi les débats après l'assemblée, conquis par cette vitalité. « Vous m'avez ébloui par ce que vous faites pour les bébés du cœur. » A son tour, le comité de Ventabren attend d'être 'ébloui' par les réponses qui seront apportées à ses préoccupations

Photo : le terrain de boules, théâtre des incivilités croissantes

19/03/2011

Ventabren - Pour les bébés du coeur

bébé+2.JPG

On ne les entendait pas rire ou pleurer mais tous les regards étaient portés sur les bébés du cœur et toutes les pensées allaient vers eux.

À l'initiative du comité de quartier de Ventabren, les responsables départementaux des Restos du cœur étaient donc invités à venir au mazet voisin de La Gazelle pour recevoir des mains de Jean Guiu, entouré de son équipe, un chèque de 500 ainsi que des layettes confectionnées par les habitantes du quartier. « Nos actions et nos manifestations ont permis de récolter cette somme que nous vous remettons depuis maintenant dix-huit ans. »

En réponse aux propos du président du comité de quartier, Guy Bergenti, président départemental des Restos, traduira concrètement l'utilité d'un tel geste sur le terrain.   « Avec une telle somme, on peut aider soixante personnes durant la campagne d'hiver. »

Un rendez-vous annuel et traditionnel qui n'a pas laissé insensible le conseiller général du canton, Thierry Procida. «   L'initiative de ce comité est incroyable. Je ne la découvre qu'aujourd'hui. C'est un exemple émouvant de générosité qui mérite notre respect. »

  Une réaction approuvée par Lucienne Sans, présidente du conseil de quartier, également présente. Quelques semaines après le concert des Enfoirés à l'Arena de Montpellier, une autre musique s'est donc jouée à Ventabren, celle de la générosité renouvelée.